11/01/2016 18:30
Un modèle de culture biologique est mis en œuvre dans de nombreuses écoles de Hô Chi Minh-Ville. Il est destiné à faire acquérir des savoir-faire et à sensibiliser les élèves à la valeur du travail, tout en apportant des légumes sains à l’alimentation quotidienne de ces derniers.
>>Un nouveau service de légumes bio à Hanoi
>>Le potager au balcon, ça vous tente ?

Des élèves de Nguyên Van Trôi soignent leurs légumes.

Le vert est omniprésent dans le jardin de légumes biologiques de plus de 200 m2 de l'école primaire Nguyên Van Trôi, dans le 4e arrondissement de la mégapole du Sud. Près de 300 pots en polystyrène abritent différentes plantes où l’on reconnaît de la salade, des épinards..., avec un réseau d'irrigation et de drainage modernes.

Ces plantations sont classées scientifiquement afin de leur donner le meilleur ensoleillement. Et ce sont les élèves qui font tout. Une expérience qui sert désormais de modèle pour d’autres établissements scolaires de Hô Chi Minh-Ville.

Pham Thuy Ha, directrice de l’école Nguyên Van Trôi, explique : «Notre modèle apporte plus de connaissances pratiques aux études des élèves, en particulier en littérature et en biologie».

Chaque classe assume une zone du jardin. Deux élèves sont mobilisés chaque jour pour s’occuper des légumes durant les recréations du matin et de l’après-midi. Ici, ils effectuent avec plaisir différentes tâches telles que bêcher, arroser et récolter. Apportant de la joie aux élèves, ce modèle contribue aussi à leur donner des compétences scientifiques, la valeur du travail, mais aussi le respect de la nature.

Dinh Song Minh, élève de l’école primaire Nguyên Van Trôi, confie : «Grâce aux activités agricoles proposées, j’en sais plus sur les arbres, et je sais aussi quels sont les bons légumes pour ma santé».

Nguyên Viêt Thiên Kim, elle, est plus enthousiaste : «Cultiver m’apprend à aimer la nature, mais aussi à comprendre les difficultés des agriculteurs».

Ces heures d’apprentissage intéressantes, intitulées «Apprendre et jouer dans le potager», contribuent également à la qualité des repas des élèves qui sont, en outre, très contents de consommer leurs produits. Désormais, ils consomment davantage de légumes.

À l’avenir, l'école Nguyên Van Trôi agrandira son potager en construisant des échafaudages pour cultiver la courge éponge, la margoge ou encore la calebasse… afin d'introduire un peu de variété dans ces espaces verts.

L’école organisera également la vente de ces légumes récoltés afin de soutenir les élèves en difficulté. Ce qui, au passage, sensibilisera les élèves au partage et à l’esprit humain.
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.