19/08/2017 10:28
Ces dernières années, l’explosion d’Internet a donné naissance à une myriade d’activités de divertissement en ligne, qui gagnent plus que jamais du terrain depuis que les artistes et producteurs peuvent amasser une petite fortune en créant leur chaîne sur YouTube.

>>YouTube, un coup de pied dans la fourmilière
>>Un jeune chanteur vietnamien rafle la mise au SBS PopAsia

>>See You Again détrône Gangnam Style comme vidéo la plus vue sur YouTube
>>Les clips de Prince arrivent sur YouTube, son ancien ennemi

Les jeunes Vietnamiens raffolent du divertissement en ligne.
Photo : Huong Linh/CVN

Pour devenir millionnaire, il n’y a pas mille et une solutions. On peut jouer au loto Vietlott sachant que les chances de gagner sont infinitésimales, on peut tenter de trouver un(e) millionnaire, héritier, etc. Aujourd’hui, avec l’avènement d’Internet, une autre alternative se présente : devenir youtubeur et multiplier les vues (et les revenus) en postant des vidéos.

Depuis 2012, le réseau POPS Worldwide, l’un des pionniers dans le secteur des loisirs numériques au Vietnam, a dépassé les 34 milliards de vues dont 15 milliards pour la seule année 2016.

Aux dires de responsables de ce réseau, les youtubeurs cherchent à obtenir le Bouton d’or ou d’argent (voir encadré) de YouTube. Cette récompense n’est pas seulement symbolique, elle leur permet de gagner de l’argent rapidement, surtout s’ils ont une base d’abonnés importante.

La création libérée

La chaîne de l’artiste Viêt Huong a subjugué les spectateurs grâce à une série de vidéos qui proposent de faire découvrir des plats vietnamiens.
Photo : Phuong Nga/CVN

POPS Worldwide fait savoir que le nombre de chaînes de divertissement obtenant le Bouton d’or et celui d’argent de YouTube a nettement augmenté en un an. Aux cours des cinq premiers mois de cette année, deux chaînes vietnamiennes ont obtenu le premier (POPS Kids et Ghiên Mi Go), alors que 28 ont reçu celui d’argent.

Parmi ces 28 chaînes, beaucoup ont été créées par des artistes connus comme Xuân Hinh, Dan Truong, Viêt Huong, Phi Nhung et Vu Cat Tuong. Conscients des immenses opportunités qu’offre Internet, ils ont décidé d’investir et de s’investir dans le divertissement en ligne.

«C’est un résultat inattendu dans la mesure où j’ai fait connaissance avec YouTube il y a peu de temps. Outre les clips vidéo musicaux, je compte donner prochainement sur ma chaîne des informations sur ma vie», a confié le chanteur Dan Truong en recevant le Bouton d’argent.

Comme lui, le comique Xuân Hinh utilise YouTube pour sa promotion. Au lieu de vendre les sempiternels DVD, il a filmé puis publié ses «live shows» sur sa chaîne. L’artiste est d’ailleurs très actif en termes de création de nouveaux contenus.

«J’apprécie le fait que tous mes produits, mes messages soient transmis presque instantanément aux internautes dans les quatre coins du monde, et ce avec une facilité déconcertante. De plus, le fait qu’il n’y ait ni limite de temps, ni d’espace permet aux possesseurs d’une chaîne de retrouver la flamme pour la création», a souligné l’artiste Viêt Huong. Sa chaîne a subjugué les spectateurs avec ses vidéos comiques et une série inattendue de vidéos qui proposent de faire découvrir des plats vietnamiens.

La poule aux œufs d’or

Le Vietnam figure dans le top 10 mondial des pays cumulant le plus de temps passé à regarder YouTube.
Photo : Phuong Nga/CVN

Selon Phan Thanh Gian, directeur de Clip TV (un service de télévision et multimédia en ligne ayant plus de 100 chaînes télévisées), le divertissement en ligne s’apparente encore aujourd’hui à la «poule aux œufs d’or» pour qui sait l’exploiter.  

Alors, combien d’argent peut-on gagner sur YouTube ? «Les vidéos ayant un million de vues peuvent permettre à son détenteur et diffuseur d’empocher 1.000 dollars. Celles concernant les événements internationaux - et qui touchent donc un public plus large géographiquement parlant - peuvent générer jusqu’à trois fois cette somme, le visionnage depuis l’étranger étant davantage valorisé qu’au Vietnam», a-t-il dévoilé.

Un internaute du réseau Quora a fait savoir que la rémunération de base oscille entre 1,5 et 4 dollars pour 1.000 vues, selon le type de vidéo et son contenu. Le placement de produit permettrait aussi de faire gonfler cette somme.

Son Tùng M-TP, le Youtubeur le mieux payé au Vietnam.
Photo : CTV/CVN

Les Vietnamiens sont friands de divertissement en ligne, notamment de plates-formes comme YouTube. Ce n’est pas pour rien que le Vietnam figure dans le top 10 mondial des pays cumulant le plus de temps passé à la regarder. À ce jour, 22 chaînes vietnamiennes ont obtenu le Bouton d’or. POPS Music arrive en tête avec 3.364.229 abonnés.

Son Tùng M-TP est le seul artiste vietnamien à avoir remporté le Bouton d’or de YouTube, avec plus de 1,8 million d’abonnés. Socialblade, site fournissant des statistiques relatives aux comptes Instagram et aux chaînes YouTube et Twich, estime que cette distinction pourra rapporter à Son Tùng M-TP de 12.900 à 206.200 dollars par mois, à condition qu’il propose régulièrement de nouveaux vidéos et contenus. Sans compter les rémunérations payées par des marques pour faire apparaître leurs produits dans ces vidéos...

Avoir sa chaîne sur YouTube est actuellement une solution que les artistes, les chanteurs, les producteurs et les chaînes de télévision ne veulent pas délaisser. Ils sont de plus en plus nombreux à consacrer beaucoup de temps à cette activité et à gagner - du moins en partie - leur vie avec celle-ci.


Trophées des créateurs YouTube

YouTube offre son Bouton d’argent lorsqu’une chaîne totalise 100.000 abonnés. En atteignant un million d’abonnés, elle reçoit le Bouton d’or. Le Bouton de diamant est décerné lorsqu’une chaîne cumule dix millions d’abonnés. Il s’agit de la récompense la plus prestigieuse car elle montre que le patron de cette chaîne fait partie des créateurs les plus populaires sur YouTube.
 

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.