04/06/2020 00:31
Le ministre philippin aux Affaires étrangères, Teodoro Locsin, a indiqué le 2 juin que les Philippines suspendaient leur sortie d'un traité militaire avec les États-Unis.
>>Les Philippines cesseront les exercices conjoints avec les États-Unis
>>Philippines - États-Unis : manœuvres conjointes annuelles

Soldats américians et philippins collaborent pour apporter de l’aide aux victimes du typhon Haiyan aux Philipines le 18 novembre 2013.
Photo: Reuters/VNA/CVN

La résiliation du traité VFA (Visiting Forces Agreement - Accord sur les forces étrangères) a été suspendue sur ordre du président, a-t-il déclaré dans un tweet.

Son message incluait la notification informant la partie américaine qu'"en raison des événements d'ordre politique et d'autres évolutions dans la région, la résiliation de l'accord (...) est suspendue".

Signé en 1998, le VFA offre un cadre légal à la présence de troupes américaines aux Philippines pour l'organisation d'exercices militaires conjoints et la pratique de l’assistance humanitaire.

Le 11 février dernier, les Philippines ont annoncé l’abrogation du VFA avec les États-Unis. Avec l’annonce officielle de la fin de l'accord, les exercices militaires de cette année avec les Américains se dérouleront comme prévu durant les 180 jours où le VFA reste en vigueur.

Le 13 février, le ministre philippin de la Défense, Delfin Lorenzana, a déjà déclaré qu'il n'y aurait plus d'exercices militaires conjoints entre son pays et les États-Unis.

Selon le président des États-Unis, Donald Trump, la décision des Philippines est égale et permet aux États-Unis d'économiser beaucoup d’argent.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.