09/04/2020 23:30
Le Département philippin des affaires étrangères (DFA) a publié le 8 avril une déclaration exprimant sa profonde inquiétude après qu’un navire des garde-côtes chinois a percuté et coulé un bateau de pêche vietnamien en Mer Orientale.
>>Philippines et États-Unis renforcent leur partage d'informations antiterroristes
>>Le Vietnam "n’est pas seul" sur le dossier de la Mer Orientale
>>Les États-Unis préoccupés par la situation en Mer Orientale

Siège du Département philippin des affaires étrangères.
 Photo : CNN/CVN

Le Département philippin des affaires étrangères (DFA) a affirmé sa volonté de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale. Il a noté que de tels incidents sapent le potentiel d’une relation régionale véritablement profonde et confiante entre l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et la Chine.

Étant donné l’élan positif des négociations sur un Code de conduite des parties en Mer Orientale (COC), il est essentiel d’éviter de tels incidents et de résoudre les différends d’une manière qui renforce le dialogue et la confiance mutuelle, a-t-il indiqué.

Il n’y a jamais de bon moment pour se livrer à des provocations, a déclaré le DFA, ajoutant que le renforcement continu des relations régionales est crucial à la lumière de l’engagement commun entre l’ASEAN et la Chine à s’attaquer collectivement à la crise actuelle provoquée par la pandémie de COVID-19, comme énoncé dans la Déclaration de la réunion spéciale des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de la Chine sur la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), publiée le 20 février 2020.

Constatant que de tels incidents minent la confiance dans la région, le DFA a rappelé la même expérience que celle vécue il y a près d’un an, lorsqu’un navire chinois avait percuté un navire philippin et abandonné des pêcheurs philippins en pleine mer qui avaient été secourus par des pêcheurs vietnamiens.

L’action humanitaire du Vietnam a inspiré beaucoup de confiance, a-t-il indiqué. "Nous n’avons pas cessé et ne cesserons de remercier le Vietnam. C’est dans cet esprit que nous publions cette déclaration de solidarité".

Indiquant que de tels incidents minent la confiance dans la région, les Philippines ont rappelé la même expérience que celle vécue il y a près d’un an, lorsqu’un navire chinois avait percuté un bateau philippin et abandonné des pêcheurs philippins en pleine mer qui avaient été secourus par des pêcheurs vietnamiens quelques heures après.

Le bateau vietnamien QNg 90617 TS, avec huit pêcheurs à bord, pêchait près de l’île de Phu Lâm le 2 avril lorsqu’un navire des garde-côtes chinois l’a percuté et coulé. Selon les informations des autorités vietnamiennes, le 3 avril 2020, les pêcheurs ont tous été sauvés.

Interrogée par la presse au sujet de l’incident, la porte-parole ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang a affirmé le 3 avril que le Vietnam dispose de preuves historiques et fondements juridiques suffisants pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratly) conformément au droit international.

Le navire chinois a commis un acte qui a violé la souveraineté du Vietnam sur l’archipel de Hoàng Sa et a menacé la vie et endommagé les biens et les intérêts légitimes des pêcheurs vietnamiens.

Cet acte allait également à l’encontre de la perception commune des hauts dirigeants des deux pays sur le traitement humain des pêcheurs et à l’Accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions liées à la mer Vietnam-Chine, et de l’esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ce qui complique la situation et n’est pas propice aux relations bilatérales ainsi qu’au maintien de la paix, de la stabilité et de la coopération en Mer Orientale, a-t-elle déclaré.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).