24/04/2020 22:47
Vendredi 24 avril, le président philippin Rodrigo Duterte a prolongé le verrouillage de la capitale Manille et des localités à haut risque de l'île de Luzon pendant deux semaines jusqu'au 15 mai pour contenir le COVID-19.
>>Le président philippin déclare un cessez-le-feu, la Thaïlande signale de nouveaux cas
>>Les Philippines s'efforcent d'assurer la sécurité de leurs travailleurs au Moyen-Orient
  
Des policiers dans un marché à Manille, aux Philippines, le 21 avril. 
Photo : AFP/VNA/CVN

La décision du président philippin a été annoncée par le porte-parole présidentiel Harry Roque au cours d’un briefing télévisé vendredi matin 24 avril. Parallèlement, les restrictions seront assouplies dans les régions à faible risque du pays.

Duterte a décidé de lancer des quarantaines communautaires dans les régions à faible risque à partir du 1er mai, sur proposition du Groupe de travail intersectoriel du pays sur les maladies infectieuses émergentes. Il a également averti de déclarer la loi martiale si les militants perturbaient le flux de secours pour les Philippins touchés par le verrouillage.

À ce jour, les Philippines ont signalé 6.981 cas d’infection par le coronavirus SARS-CoV-2, dont 462 décès. Le secrétaire philippin aux Finances, Carlos Dominguez III, a déclaré que le pays avait déboursé 352,7 milliards de pesos (6,94 milliards d’USD) pour la lutte contre le COVID-19.
 
Plus tôt, le responsable a fait savoir que les Philippines prévoyaient d'emprunter environ 5,6 milliards d’USD de la Banque asiatique de développement (BAD) et que le président Duterte envisageait la vente d'actifs du gouvernement pour financer la lutte contre la pandémie mondiale.

Le même jour, le gouvernement thaïlandais a signalé 15 nouveaux cas de coronavirus et aucun nouveau décès. Au vendredi 24 avril, le pays a enregistré 2.854 cas d’infection, dont 50 décès. 

Le Conseil de sécurité nationale (NSC) devrait présenter une proposition sur la prolongation de l'état d'urgence au Premier ministre le 27 avril ainsi que sur l’assouplissement de certaines mesures permettant la reprise des activités de certaines entreprises et de la vie quotidienne des habitants.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha convoquerait le 27 avril une réunion du Centre gouvernemental pour la gestion de la situation du COVID-19 (CCSA) pour décider de prolonger ou non l'état d'urgence.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.