13/03/2020 10:42
Le gouvernement philippin prévoit d'emprunter cette année environ 27,46 milliards de dollars, soit une hausse de 17,6% sur un an, pour rattraper le déficit budgétaire, en raison du ralentissement économique causé par l'épidémie de COVID-19.
>>COVID-19 : un deuxième décès confirmé aux Philippines
>>Le président philippin décrète l'état d'urgence de santé publique
>>Philippines : le PMI du secteur manufacturier en forte hausse

Les recettes publiques des Philippines pourraient chuter de 1,78 milliard de dollars.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Sur ce total, 75% provient du marché national et le reste du marché international, a déclaré le ministre philippin des Finances, Carlos Dominguez. Le déficit budgétaire des Philippines cette année pourra atteindre 3,6% du PIB, au lieu de 3,2% du PIB fixé plus tôt si l'épidémie de COVID-19 se poursuit jusqu'au milieu de cette année, a-t-il indiqué.

Le total des emprunts commerciaux à l'étranger par l'émission d'obligations en dollars, en euros, en yens et en yuans est estimé à 3,5 milliards de dollars, tandis que les prêts-programmes, les prêts-projets et les aides publiques au développement (APD) s'élèveraient à environ 3 milliards de dollars. Le 10 mars, il avait annoncé que les recettes publiques pourraient chuter de 1,78 milliard de dollars.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.