13/04/2020 23:27
Le 13 avril, des responsables de la capitale Manille, aux Philippines, ont déclaré qu'ils avaient commencé à étendre l’échelle de la campagne de tests du SARS-CoV-2, avec plus de 1.600 tests chaque semaine sur des personnes ayant des symptômes graves.
>>COVID-19 : les Philippines prolongent la fermeture de Luçon jusqu'au 30 avril
>>La Malaisie, les Philippines et l'Indonésie enregistrent davantage de cas de COVID-19 et de décès

Les agents médicaux sont sur le point de pulvériser du produit désinfectant à Manille, le 7 avril aux Philippines. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le maire de Manille, Francisco Domagoso, a signé la décision d'autoriser les tests dans un établissement de quarantaine local et six grands hôpitaux de la ville.

Le Bureau d'information communautaire a indiqué que ce programme faisait partie du plan d'action de Manille pour freiner la propagation de l’épidémie du COVID-19 et aussi du programme national pour étendre les tests du SARS-CoV-2 aux Philippines à partir du 14 avril.

Ainsi, chaque jour, les organes de santé de Manille pourront effectuer 230 tests et donner les résultats après 2 à 3 jours.

Au 12 avril, les Philippines ont enregistré 4.648 cas de COVID-19, dont 297 décès.  Luzon, l'île la plus grande et la plus peuplée du pays, a été confinée pour empêcher la propagation de la pandémie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.