22/02/2020 13:54
Grâce à la générosité de ses donateurs, "Les Petits Bouts de Kontum", association humanitaire belge, a pu déployer de nombreux projets durables dans les hauts plateaux du Centre du Vietnam.
>>Aides belges destinées à la province de Kon Tum
 
Vente d’objets artisanaux vietnamiens importés en Belgique par l’association.

Améliorer les conditions de vie, parfois très rudes, des enfants de l’orphelinat de Vinh Son 1, mais aussi de familles pauvres de villages montagnards de la province de Kon Tum (hauts plateaux du Centre), est l’une des priorités de l’association "Les Petits Bouts de Kontum" (ASBL). Créée en 2005, elle n’a cessé de développer des projets très concrets sur le terrain, en axant ses priorités autour de l’hygiène, de l’accès à l’eau potable et aux soins de santé, mais aussi à l’éducation, fondamentale pour l’avenir des enfants. Début octobre 2019, l’association a été reconnue officiellement par le gouvernement comme ONG vietnamienne.

Depuis 2012, de nombreuses réalisations ont ainsi vu le jour dans différents villages reculés comme le forage et la construction de puits, la rénovation de nombreuses sources, la construction de deux centres de soins à Ha Moong et Turia Peng, de douches et latrines publiques dans cinq villages reculés, et d’un terrain de volleyball à Ha Moong. 

Une randonnée vélo à Wavre, en Belgique, au profit des projets au Vietnam.

En 2020, l’association relèvera un nouveau défi, à savoir l’extension d’une école primaire avec la construction de trois nouvelles salles de classe, d’un réfectoire, d’une cuisine et de sanitaires dans la commune de Dak To Kan (district de Tu Mo Rông). Les "Petits Bouts de Kontum" poursuivent annuellement leur soutien aux bébés, enfants et adolescents de l’orphelinat de Vinh Son 1.

"C’est un véritable travail d’équipe qui nous permet de réaliser tout cela. La générosité et la grande fidélité de nos donateurs, combinées aux efforts et investissements des 15 volontaires très soudés, unis par des valeurs de solidarité, font que nous gardons la motivation de poursuivre ces projets durables. Depuis toutes ces années, les conditions de vie à l’orphelinat de Vinh Son 1 se sont considérablement améliorées", confie Jean-Pierre De Rouck, président de l’association, lors de la randonnée vélo "Le Beau Vélo de RAVeL" à Wavre, en Belgique, où il a tenu un stand de vente de boissons au profit des projets au Vietnam.

L’association récolte des fonds en Belgique via des actions de sensibilisation, ainsi que des partenariats, des rencontres, des conférences, des soirées théâtre, des concerts, le "Souper Diapo Vietnamien" annuel, ou la "Randonnée Cyclo-Pousse"...

Une bénévole belge (centre) à l’orphelinat de Vinh Son 1.

"Depuis 2014, nous ne cessons de renforcer nos efforts en ce qui concerne la récolte de fonds. Fidèles à nos principes et malgré la croissance fulgurante de nouveaux médias, nous privilégions les appels de fonds par courrier postal, bien plus personnels et directs. En ce qui nous concerne, cela reste le biais idéal pour inviter à la réflexion, tout en laissant une trace dans l’esprit des personnes et dans le temps. Toutefois, par mesure d’économie, nous privilégions de plus en plus l’envoi d’informations périodiques par courrier électronique", précise Jean-Pierre De Rouck.

"Ces actions en Belgique sont cruciales, car si notre association se développe progressivement, il faut aussi que la générosité citoyenne soit au rendez-vous en dépit de la crise sociale. Il est donc indispensable, en passant par des sensibilisations, de trouver de nouvelles personnes généreuses ainsi que des partenariats", ajoute-t-il.

C’est la raison pour laquelle, et suite au souhait de plusieurs donateurs, les responsables de l’ASBL organisent tous les deux ans un voyage personnalisé à travers le Vietnam. Ainsi, ils peuvent mieux mesurer l’impact de leur soutien en découvrant les nombreuses réalisations sur le terrain, tout en rencontrant les populations de Kon Tum.

Kim Chung/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !