13/09/2018 16:04
Dans le cadre du Forum économique sur l’ASEAN (WEF ASEAN) 2018, un débat sur les perspectives géopolitiques de l’Asie a eu lieu dans la matinée du 13 septembre à Hanoï.
>>WEF ASEAN: les technologies affectent le marché de l’emploi des pays de l’ASEAN
>>ASEAN poursuit à construire ses institutions, le développement humain et la compétence technologique

Y étaient présents le Premier ministre sri-lankais Ranil Wickremesinghe, le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh; le ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Kang Kyung-Wha; le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, et le représentant de l'Institut international d'études stratégiques (IISS), Lynn Kuok.

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (3e à gauche), s'intervient lors du débat.
Photo: VNA/CVN

Les participants ont estimé que la situation géopolitique de l'Asie lors de ces dernières années avait connu des améliorations comme en témoignent la reprise du Sommet inter-coréen, la tenue du Sommet RPD de Corée - Etats-Unis, ouvrant de nouvelles perspectives pour la paix et la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Ils ont apprécié le rôle central de l'ASEAN dans l'architecture régionale en gestation et dans de nombreuses initiatives géostratégiques régionales.

Cependant, les intervenants ont également soulevé de manière franche des tendances géopolitiques instables tels que la concurrence stratégique entre les grandes puissances, la montée du protectionnisme et du nationalisme, la guerre commerciale et les différends territoriaux, ce qui occasionne de grands défis pour la paix, la sécurité et le développement régional.

Dans son intervention, Pham Binh Minh a déclaré que face à l'architecture régionale en gestation et à l’accroissement de la concurrence entre les grandes puissances, le problème est que les pays doivent s’y adapter, promouvoir une coopération sincère sur un pied d’égalité, mutuellement avantageuse, en respect avec le droit international. Selon lui, la 4e révolution industrielle apporte, d’un côté, d’importantes opportunités de développement, et pose, d’un autre côté, de grands défis. Si les pays n’en tire pas le meilleur parti, ils seront délaissés en arrière. La région doit également faire face à des problèmes de sécurité traditionnels et non traditionnels tels que les différends maritimes, les changements climatiques et de nouveaux défis comme l’émergence de la cybersécurité, a-t-il estimé.

Prenant note des initiatives géopolitiques régionales comme "La ceinture et la route" (projet chinois de nouvelle route de la soie), la stratégie Indo-Pacifique des Etats Unis...,  Pham Binh Minh a déclaré que le Vietnam soutenait les initiatives qui respectent le droit international et le droit à l'autodétermination des nations.

L’ASEAN doit continuer de jouer un rôle central dans les efforts visant à édifier une structure régionale pour la paix, la coopération et le développement, a souligné le vice-Premier ministre. Il a également réaffirmé la politique du Vietnam de soutenir le système commercial multilatéral, ajoutant que le pays prenait actuellement part  à nombre d’accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux de haute qualité, contribuant ainsi à la tendance de connexion économique internationale.

Concernant la préparation des ressources humaines pour l'avenir, il a souligné le rôle de l'éducation et de la formation pour donner des compétences aux travailleurs, en particulier les jeunes, afin de leur permettre de s’adapter et de profiter des opportunités de la 4è révolution industrielle.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.