24/02/2020 18:21
Le ministère de la Santé a annoncé l’application obligatoire de la déclaration médicale pour les personnes en provenance de République de Corée, lors d’une réunion du Comité national de prévention et de lutte contre l’épidémie causé par le coronavirus (COVID-19) tenue lundi 24 février.
>>COVID-19 : 150 nouveaux décès enregistrés en Chine
>>Tourisme à Nha Trang : après l'épidémie, retours à la normale
>>Une commission de l'AN supervisie la lutte contre l’épidémie de COVID-19

À l'aéroport Tân Son Nhât (Hô Chi Minh-Ville), beaucoup de gens portent un masque médical. Photo : Thành Chung/VNA/CVN

Face aux évolutions complexes de l’épidémie du COVID-19, le ministère de la Santé a demandé aux Comité populaires des villes et provinces d’appliquer aux postes frontaliers la déclaration médicale pour les personnes en provenance de République de Corée, et ce depuis dimanche 23 février à 15h00.

Tous les passagers venant de la République de Corée doivent remplir une déclaration médicale. Si quelqu’un présente des symptômes comme fièvre, toux,  essoufflement, les personnes en charge de la mise en quarantaine doivent prendre les mesures nécessaires.

Dimanche 23 février, la République de Corée a élevé son alerte au niveau "rouge", le plus élevé de ses quatre niveaux, en raison de la hausse du nombre de cas de COVID-19 ces derniers jours. Lundi après-midi 24 février, le nombre de patients infectés s'élevait à 833 en République de Corée.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).