18/10/2014 17:04
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville a inauguré jeudi 16 octobre une nouvelle collection de peintures à l'huile réalisées entre 1987 et aujourd’hui. Il s’agit d’une sélection de près de 140 œuvres sur les 400 entreposées au Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville depuis sa fondation.

Exposition d’une vaste collection de peintures à l’huile au Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville.


Le directeur du Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, Ma Thanh Cao, a signalé que l'une des collections précieuses du musée était celles des œuvres d’artistes ayant étudié au collège des beaux-arts de l'Indochine et au collège des beaux-arts de Gia Dinh. L’on peut citer Nguyên Sang, Nguyên Phi Hoanh, Diêp Minh Châu, Trân Van Lam, Nguyên Hiêm, Thuân Hô, Vo Lang ou encore Nguyên Vân Anh.

En outre, le musée abrite également une collection d’œuvres de peintres typiques des années 1954 à 1975 comme celles de Thai Van Ngôn, Nguyên Van Phuong, Dao Si Chu, Dô Dinh Hiêp... Autre collection tout aussi remarquable : celle sur la guerre révolutionnaire, arborant le style réaliste. Ces œuvres sont le résultat de l’inspiration de Nguyên Kao Thuong, Huynh Phuong Dông, Nguyên Thanh Chau, Xu Man...

En outre, la collection aborde aussi la vie culturelle, la société humaine dans la vie quotidienne et l’édification du pays. Sur ces thèmes, Lê Thi Kim Bach, Dang Thi Duong, Huynh Thi Kim Tiên excellent.

Le public est très enthousiaste de voir cette richesse de thèmes, de courants et de tendances au sein de l’École de peinture à l'huile au Vietnam, et plus particulièrement dans la région du Sud.

Ma Thanh Cao a également indiqué que depuis sa création en 1987, le musée collectionnait des objets via des financements octroyés par l'État, mais aussi grâce à des dons des artistes eux-mêmes ou des membres de leur famille vivant au Vietnam ou à l'étranger. D’ailleurs, depuis 2008, les dirigeants de la ville ont créé des conditions plus favorables et chaque année, 10 milliards de dôngs sont injectés pour soutenir sept musées publics pour des collections d’objets. C’est idéal pour recueillir et conserver des œuvres d'art sortant de l’ordinaire.

Texte et photo : Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.