05/05/2020 15:32
Les membres du Partenariat économique régional global (RCEP) ont proposé à l'Inde un ensemble de mesures pour encourager le pays à retourner à la table des négociations, comptant tenu des préoccupations de New Delhi concernant les taux d'imposition et les mesures spéciales de protection commerciale.
>>La signature du RCEP est prévue à la fin de l’année
>>Efforts pour la signature du RCEP d'ici la fin de l'année
>>L’ASEAN cherche à promouvoir les négociations de l'accord RCEP

Les membres du Partenariat économique régional global (RCEP).
Photo : CTV/CVN

Le site Internet d'Economic Times du 3 mai a indiqué que les membres du Partenariat économique régional global (RCEP) avaient appelé l'Inde à fournir un premier retour d'informations sur le paquet proposé d'ici au 15 mai, dans le contexte où la région indo-pacifique se prépare à un ordre économique post-épidémique COVID-19. L'ensemble des incitations ci-dessus du RCEP reconnaît la priorité de l'Inde à utiliser le taux d'imposition national le plus favorisé de 2019 au lieu du taux d'imposition de base de  2014.

Le même jour, le ministre singapourien du Commerce et de l'Industrie, Chan Chun Sing, a affirmé que l'accord commercial du Partenariat économique intégral régional (RCEP) est toujours en bonne voie pour une signature à la fin de l'année.

Selon le ministre Chan Chun Sing, toutes les parties participant aux négociations conviennent qu’il est important de signer le RCEP (Regional Comprehensive Economic Partnership) cette année pour renforcer la confiance de l'économie mondiale et de l'économie régionale, en particulier en cette conjoncture difficile de la pandémie.

Chan Chun Sing a indiqué que des réunions virtuelles intensives étaient en cours, ajoutant qu'aucun retard significatif n'était prévu dans le processus de signature de l'accord.

Il a également déclaré que les développements de la situation épidémique devraient être pris en compte pour voir si la signature pourrait se dérouler lors d'une réunion ou d'une manière différente.

Le ministre singapourien a par ailleurs indiqué qu'une invitation avait été adressée à l'Inde à rejoindre les négociations dans le mois à venir. Même si l’Inde n’est pas en mesure de rejoindre les discussions dans le mois à venir, les plans continueront pour la préparation de la signature de l’accord à la fin de l’année.

Le RCEP devrait être le plus grand pacte commercial au monde, réunissant 15 pays : les 10 membres de l'ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est), ainsi que l'Australie, la Chine, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la République de Corée. L'Inde s'est retirée de l'accord l'an dernier.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Des programmes promotionnels attractifs pour le Nouvel An lunaire À l'occasion du Nouvel An lunaire (Têt), les agences de voyage vietnamiennes coopèrent avec les compagnies aériennes pour proposer des forfaits touristiques attractifs afin de répondre à la demande des habitants.