20/10/2018 00:20
Lors de la 6e réunion ministérielle de l'ASEAN sur les drogues (AMMD-6), les pays membres de l'ASEAN ont réaffirmé la position de l'Association contre la légalisation de l'usage de drogues, sauf à des fins médicales et scientifiques.

>>Le vice-PM Vu Duc Dam reçoit les chefs des délégations de l’AMMD-6
>>Ouverture de la 6e conférence ministérielle de l’ASEAN sur la drogue à Hanoï
 

Le colonel Hoàng Anh Tuyên, chef adjoint du bureau du ministère de la Police, lors d’une conférence de presse sur les résultats de l'AMMD-6 tenue le 18 octobre à Hanoï. Photo: VNA/CVN


L’information a été révélée par le colonel Hoàng Anh Tuyên, chef adjoint du bureau du ministère de la Police, lors d’une conférence de presse sur les résultats de la réunion, le 18 octobre à Hanoï.

Le colonel Hoàng Anh Tuyên a déclaré que lors de la réunion, les membres de l'ASEAN ont approuvé une déclaration de l'Association s'opposant à la légalisation des stupéfiants contrôlés à des fins autres que médicales et scientifiques et appelant la communauté internationale à observer la Convention unique sur les stupéfiants, considérée comme le fondement du système mondial de contrôle des drogues.

Ils ont convenu de la nécessité de persister dans l'objectif de construire une communauté de l'ASEAN sans drogue. La déclaration commune sera présentée à la cinquième réunion intersessions de la Commission des stupéfiants de l'ONU, prévue du 7 au 9 novembre en Autriche.

Les participants à l'AMMD-6 ont convenu de dire que l'ASEAN continuait de faire face à de grandes difficultés et de nombreux défis en matière de drogue. L'usage de drogues dans le monde n'a montré aucun signe de récession, alors que les stupéfiants se sont diversifiés avec de nombreux nouveaux types.

Depuis 2009, l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime a répertorié 739 nouveaux types de stupéfiants dans le monde,  l'Asie étant le plus grand marché au monde. Les méthodes de production et de trafic de drogues illicites se sont diversifiées et sophistiquées.

Le Triangle d’Or reste le deuxième centre mondial de production d’héroïne avec environ 650 tonnes d’héroïne, 1 milliard de comprimés de méthamphétamine et 20 tonnes de méthamphétamine en cristaux par an.

Toutefois, selon les statistiques du pays de la sous-région du Mékong, seulement 50% du total ont été saisis.

Le colonel Hoàng Anh Tuyên a déclaré que l'AMMD-6 avait achevé l'ordre du jour, ajoutant que les documents importants approuvés lors de l'événement joueraient un rôle moteur dans les activités de contrôle des drogues et la coopération internationale de la région à l'avenir, exprimant ainsi la voix et la solidarité, ainsi que les points de vue, la position de l'ASEAN sur les questions de drogue dans l'arène mondiale.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.