03/07/2018 19:02
Le Comité ASEAN Ankara (AAC) a récemment travaillé avec le secrétaire général de l'Agence de développement Ankara (ADA), Arif Sayik, afin de stimuler la coopération dans l’investissement et le commerce entre les pays membre de l’ASEAN et la capitale turque.
>>Un nouvel ambassadeur au sein de l’ASEAN
>>Réunion de l’ASEAN sur la lutte contre la traite humaine

Le secrétaire général de l'ADA, Arif Sayik (4e de gauche) et des membres du Comité de l'ASEAN Ankara. Photo: VNA/CVN

Le Comité ASEAN Ankara (AAC), y compris les ambassadeurs de Brunei, de Malaisie, des Philippines, de Singapour, de Thaïlande et du Vietnam et un représentant de l'ambassade d'Indonésie, a présenté les potentialités du marché de l'ASEAN, qui compte une population de plus de 640 millions d'habitants et un PIB de près de 2,6 trillions de dollars américains. La Communauté économique de l'ASEAN, qui a vu le jour fin 2015, permet aux dix pays membre de se réunir sur un unique marché.

Les membres de l’AAC ont estimé que les résultats de la coopération ASEAN - Turquie restaient encore en deçà de leurs potentiels. "La Turquie est devenue un partenaire de dialogue de l'ASEAN en août 2017 marque un tournant dans le développement des relations bilatérales" ont-t-ils noté, appelant les deux parties à  intensifier les échanges entre leurs entreprises pour renforcer la compréhension mutuelle, explorer les opportunités d'investissement et d'affaires et promouvoir la coopération bilatérale dans l’économie et le commerce.

Le secrétaire général de l'Agence de développement Ankara (ADA), Arif Sayik, a salué les efforts de l'AAC pour sensibiliser les entreprises turques à l'ASEAN. Selon lui, Ankara a établi un jumelage avec trois villes de l’ASEAN que sont Kuala Lumpur en 1984, Hanoï en 1998 et Bangkok en 2012.

"Ankara a un environnement d’affaires favorable aux entreprises et des politiques préférentielles en faveur des entreprises étrangères" a-t-il dit, ajoutant que sa capitale recense plus de 2.200 entreprises à participation étrangère spécialisées dans l'industrie de défense, la technologie de télécommunication, les machines de construction, les technologies médicales et pharmaceutiques, le tourisme médical.

"L'ADA est prête à jouer le rôle de passerelle entre les entreprises de l'ASEAN et turques" a déclaré Arif Sayik. Après la séance de travail, la délégation de l’AAC a visité le parc technologique Teknokent de l'Université technique du Moyen-Orient et la zone industrielle Ostim.

VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.