19/03/2020 16:42
La province indonésienne de Kalimantan occidental a fermé ses frontières terrestres avec l'État malaisien du Sarawak pour contenir la propagation du COVID-19.
>>COVID-19 : l'OMS appelle les pays d’Asie du Sud-Est à faire plus
>>COVID-19 : report d’une série de réunions de l'APEC en Malaisie
>>Multiplication des mesures de prévention en Asie du Sud-Est

À l'aéroport de Suvarnabhumi, à Bangkok. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Selon le Service des transports du Kalimantan occidental, cette province a temporairement fermé trois portes transfrontalières avec le Sarawak. Auparavant, son  administration avait suspendu le transport par autobus à destination de la Malaisie et du Brunei.

En outre, le gouvernement indonésien est en train d'achever le 3e paquet  d'une valeur totale de 27.000 milliards de roupies (1,8 milliard d'USD) pour soutenir son système de santé. Au 18 mars, l'Indonésie comptait 227 cas de COVID-19, avec 19 décès.

Selon Reuters, des milliers de pèlerins musulmans se sont rassemblés mercredi 18 mars pour participer à un événement religieux qui a lieu du 19 au 22 mars à Gowa, dans la province de Sulawesi du Sud, malgré les risques d'infection. Plus de 8.000 pèlerins venus de Thaïlande, d'Inde, d'Arabie, des Philippines y ont participé.

À Singapour, 47 nouveaux cas de contamination ont été confirmés mercredi à Singapour, portant le nombre total à 313. Devant l'évolution de la pandémie, le ministère de la Santé a recommandé aux citoyens singapouriens d'annuler les voyages à l'étranger. Mardi 17 mars, le ministère singapourien de l'Éducation a appelé ses étudiants poursuivant les programmes d'échange à l'étranger de revenir au plus tôt à Singapour.

La Malaisie a signalé 117 nouveaux cas mercredi 18 mars, portant le nombre total à 790. Notamment, 80 cas étaient liés à un rassemblement religieux de masse tenu à Sri Petaling du 27 février au 1er mars.

Mercredi 18 mars, le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a annoncé la suspension de la délivrance de visas aux touristes étrangers pendant 30 jours et la fermeture de toutes les écoles du pays du 19 mars au 21 avril. Pour les titulaires de visas déjà approuvés, il faudra avoir un certificat médical délivré par les autorités compétentes avec un historique de ses déplacements. Le gouvernement laotien a suspendu temporairement l'exemption de visas pour les citoyens de certains pays.

À l'heure actuelle, le Laos n'a signalé aucun cas de coronavirus (COVID-19). À mardi 17 mars, il comptait 85 cas suspects dont 81 testés négatifs.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).