02/04/2020 14:49
Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi 1er avril que les passagers canadiens et britanniques du paquebot Zaandam, qui transporte quatre morts et des personnes avec des symptômes du coronavirus, seraient prochainement évacués.
>>Coronavirus : le paquebot Zaandam autorisé à traverser le canal de Panama
>>Paquebot Zaandam : quatre décès à bord, transfert des passagers

Le paquebot Zaandam, le 27 mars au large du Panama.
Photo  AFP/VNA/CVN

"Il a été notifié au Canada de rapatrier ses passagers des navires qui accosteront" à Port Everglades (Floride), a déclaré le président américain Donald Trump, ajoutant que le même message avait été adressé au Royaume-Uni. Donald Trump a précisé que les États-Unis "envoyaient du personnel médical à bord du navire".

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, avait jusqu'ici refusé d'accueillir le Zaandam et un autre navire mais a indiqué mercredi 1er avril qu'il était finalement disposé à le faire.

Le navire a franchi le canal de Panama ce week-end et devrait arriver au large de la Floride jeudi 2 avril. Son arrivée est prévue à Fort Lauderdale vers jeudi midi. Une commission du comté de Broward doit décider dans la matinée s'il faut autoriser ou non son accostage.

"Le comté travaille sur un projet pour permettre aux Floridiens de rentrer en sécurité et d'expatrier les ressortissants étrangers afin qu'ils ne se mélangent pas à notre communauté", a indiqué le gouverneur à la chaîne Fox News.

Des passagers du paquebot "Zaandam" dans leurs cabines, le 29 mars à Panama. Photo  AFP/VNA/CVN

La Compagnie de croisière Holland America, qui exploite ces deux navires, a dit dans un communiqué mercredi 1er avril "attendre la confirmation" des autorités locales pour débarquer les passagers. Mardi 31 mars, Orlando Ashford, son président, a dit redouter que le bilan à bord de ses bateaux ne s'alourdisse s'ils n'étaient pas autorisés à accoster en Floride.

Selon lui, il y a 1.243 passagers, dont 305 Américains et 257 Canadiens, et 1.247 membres d'équipage sur les deux navires. Plusieurs ports latino-américains leur ont refusé toute assistance. "Nous voulons juste rentrer chez nous", a confié Rick De Pinho, passager du Rotterdam. "Plus les gens passent de temps ici, plus ils risquent de tomber malades", a-t-il déploré.

Le Zaandam est parti de Buenos Aires le 7 mars avec environ 1.800 personnes de plusieurs nationalités à bord, en destination du Chili.

Le gouveneur de Floride a aussi ordonné mercredi le confinement des 21 millions d'habitants de cet État américain, pour ralentir la propagation du coronavirus.

La Floride, troisième État américain en terme d'habitants, est le lieu de résidence de nombreuses personnes âgées, une population particulièrement à risque face au COVID-19.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).