24/04/2019 17:51
Le Service commercial du Vietnam au Japon a récemment recommandé aux touristes vietnamiens de ne pas apporter par voie aérienne au Japon des denrées alimentaires fraîches et crues, des légumes et des fruits dans leurs bagages à main.
>>Le Vietnam présente au Japon un système intégré d’IA 
>>Le CPTPP offre des opportunités d'exportations vietnamiennes au Japon
>>Renforcement des échanges commerciaux entre entreprises Vietnam - Japon

Le ministère japonais de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche a émis le 10 avril 2019 un avertissement urgent concernant le transport de denrées alimentaires non autorisées et de substances interdites dans les denrées alimentaires fraîches et crues ou transformées au Japon, selon le conseiller commercial du Vietnam au Japon, Ta Duc Minh.

Les passagers aériens ne doivent pas amener des produits alimentaires au Japon. Photo: VNA/CVN

Le ministère a demandé aux passagers aériens transportant des marchandises d’origine animale ou végétale d’être munis d’une attestation de quarantaine délivrée par les autorités sanitaires du gouvernement vietnamien pour les articles prévus par la loi japonaise, et d’observer le processus et les procédures de mise en quarantaine conformément à la loi japonaise, a-t-il indiqué.

 Le ministère japonais de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche a affirmé de nouveau que le fait d’importer des articles prohibés au Japon constitue une violation de la loi japonaise.

Si l’auteur de l’infraction n’arrive pas à prouver l’origine des denrées alimentaires mises en cause, n’a pas fait de déclaration en douane, refuse de fournir des documents justificatifs pertinents, elles seront détruites et il est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à un million de yens (8.938 dollars) ou d’une peine maximale de 3 ans de prison. 

À partir d’octobre 2018, les autorités japonaises ont recommandé que les articles interdits d’entrée au Japon par voie aérienne, dans les bagages à main, y compris les denrées alimentaires fraîches et crues, les légumes et fruits afin d’empêcher l’introduction du virus de la fièvre aphteuse et de la peste porcine africaine sur son territoire.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.