27/12/2019 22:29
Le membre du Bureau politique, chargé de la permanence du Secrétariat du Parti communiste vietnamien, Trân Quôc Vuong, a hautement apprécié, vendredi 27 décembre, les contributions des parquets populaires à la lutte contre la corruption.
>>L’achat par Mobifone des parts d’AVG devant la justice
>>Affaires AVG : deux anciens ministres et ses complices mis en examen
>>Affaire AVG: la police demande de mettre en examen 14 personnes

Conférence de lancement du plan de travail 2020 des parquets populaires, le 27 décembre à Hanoï. Photo : Doan Tân/VNA/CVN


Le secteur des parquets populaires a sérieusement appréhendé et mis en œuvre les directives et résolutions du Bureau politique sur la prévention et la lutte contre la corruption, a indiqué Trân Quôc Vuong, lors de la conférence de lancement du plan de travail 2020 du secteur.

Le Parquet populaire suprême s’est étroitement coordonné avec le ministère de la Sécurité publique, la Cour populaire suprême, la Commission des affaires intérieures du Comité central du Parti pour juger de façon rigoureusement équitable de nombreuses affaires de corruption, économiques graves et complexes, a-t-il indiqué.

Cela est hautement apprécié par l’opinion publique, consolide la confiance de la population dans la direction du Parti et le secteur des parquets publics, a-t-il poursuivi.

M. Vuong a salué le bon travail mené par les organismes judiciaires dans l’affaire d’achat par le géant des télécommunications MobiFone des actions de la compagnie par actions Audio Visual Global (AVG).

L’affaire, actuellement jugée en première instance par le Tribunal populaire de Hanoi, implique 14 personnes, dont les anciens ministres de l’Information et de la Communication, Nguyên Bac Son et Truong Minh Tuân.

Il s’agit d’une affaire de corruption d’une grande ampleur. Les coupables sont des cadres de haut niveau et deux accusés sont anciens membres du Comité central du Parti, a-t-il indiqué.

L’affaire est un cas de figure pour la réparation des préjudices causés par l’infraction, a-t-il ajouté, notant que 8.000 milliards de dôngs de biens mal acquis ainsi que les sommes versées sous forme de pots-de-vin ont été recouverts.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Cho Gò, le marché qui se tient uniquement le Jour de l’An Le marché Gò, qui se tient dans le hameau de Phong Thanh, bourg de Tuy Phuoc, province de Binh Dinh, est unique au Vietnam. Il ne se tient que le premier Jour de l’An.