29/03/2021 22:46
Les Palestiniens ont reçu lundi 29 mars 100.000 doses du vaccin chinois anticoronavirus Sinopharm, données par Pékin et constituant le plus gros lot de vaccins reçus depuis le début de la pandémie.
>>Congo : arrivée du premier lot de doses du vaccin chinois Sinopharm
>>Le président du Parlement hongrois reçoit une injection du vaccin Sinopharm
>>L'Amérique latine dépasse 600.000 morts, l'UE envisage les vaccins russe et chinois

Des membres du ministre de la Santé palestinien déchargent des lots de vaccin chinois anti-Covid Sinopharm donnés par Pékin, le 29 mars à Ramallah, en Cisjordanie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ces doses "représentent la promesse faite par la Chine de mettre les vaccins au service du monde et de soutenir pleinement les efforts de l'Autorité palestinienne dans sa lutte contre le coronavirus", a affirmé l'ambassadeur chinois auprès de l'Autorité palestinienne, Guo Wei, lors d'une conférence de presse à Ramallah.

Ce lot de 100.000 doses va "contribuer grandement à accélérer la campagne de vaccination", s'est félicitée la ministre palestinienne de la Santé Mai al-Kaila, qui avait récemment alerté sur une recrudescence du nombre de cas de malades en Cisjordanie occupée.

L'Autorité palestinienne a lancé le 21 mars la vaccination des personnes de plus de 75 ans et de certains malades, quelques jours après la réception d'un premier lot de 60.000 vaccins anticoronavirus du dispositif Covax destiné aux régions défavorisées. Plus de 20.000 des 60.000 doses Covax ont été transférées vers la bande de Gaza, enclave palestinienne sous blocus israélien.

Quelque 60.000 autres doses du vaccin russe Spoutnik V avaient déjà été livrées à Gaza, en provenance des Émirats arabes unis, un envoi revendiqué par Mohammed Dahlane, un dissident du mouvement palestinien Fatah en exil aux Emirats et devenu conseiller du prince héritier émirati. Les Palestiniens en Cisjordanie ont aussi reçu quelques milliers de doses du vaccin russe en février, destinés en priorité au personnel médical.

Israël, pays qui a vacciné plus de la moitié de ses neuf millions d'habitants, s'est engagé à fournir aux Palestiniens 5.000 vaccins et a vacciné plus de 100.000 travailleurs ayant un permis de travail en Israël ou dans les colonies israéliennes en Cisjordanie.

Des ONG et des responsables palestiniens ont récemment affirmé qu'Israël avait "l'obligation", à titre de puissance "occupante", de "fournir" des vaccins aux 2,8 millions de Palestiniens de Cisjordanie et aux deux millions de la bande de Gaza. La Cisjordanie est un territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël.

Depuis le début de la pandémie, environ 174.800 personnes contaminées ont officiellement été recensées en Cisjordanie occupée, dont près de 2.000 décès. Quelque 63.750 cas ont été détectés dans la bande de Gaza, dont plus de 600 décès.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.