16/10/2018 16:44
L'Assemblée générale de l'ONU est appelée mardi 16 octobre à doter les Palestiniens, au statut d'observateurs, de pouvoirs légaux supplémentaires afin qu'ils exercent en 2019 la présidence du Groupe des 77.
>>Les Palestiniens ne travailleront plus avec l'émissaire de l'ONU
>>Palestine: l'UE octroie 40 millions d'euros supplémentaires à l'UNRWA

Le président palestinien Mahmoud Abbas devant l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, le 27 septembre à New York. Photo: AFP/VNA/CVN

Après une présentation dans l'après-midi d'une résolution en ce sens de l'Égypte, un vote est attendu dans la foulée.

Au-delà de son enjeu juridique, ce texte est porteur de symbolisme alors que les Palestiniens ne sont pas dotés d'un État et que l'administration de Donald Trump semble avoir remis à après les élections américaines de novembre la divulgation d'un plan de paix destiné à régler le conflit israélo-palestinien.

Le 27 septembre, en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, "le Groupe des 77 et de la Chine" - qui comprend en réalité aujourd'hui 134 pays au total - avait choisi la Palestine pour assumer sa présidence tournante en 2019.

Créé à l'origine pour favoriser les intérêts économiques de ses membres, le G77 est aujourd'hui une force de négociation non négligeable au sein de l'ONU.

Son statut d'observateur à l'ONU ne confère cependant pas à la Palestine tous les attributs légaux pour exercer cette présidence, d'où la nécessité d'une résolution pour lui attribuer des pouvoirs temporaires le temps d'une année.

Le projet de résolution, obtenu par l'AFP, prévoit l'adoption d'une série de modalités "pour la participation de l'État de Palestine" aux différentes sessions et conférences internationales auxquelles participera le G77 l'année prochaine.

Une annexe jointe à la résolution cite, entre autres, "le droit de faire des déclarations au nom du Groupe des 77 et de la Chine", "le droit de se porter coauteur de propositions et d'amendements" et "le droit de soulever des motions de procédure".

Le texte de la résolution rappelle que "l'État de Palestine est partie à de nombreux instruments conclus sous les auspices de l'Organisation des Nations unies et qu'il est membre à part entière de plusieurs institutions spécialisées et organes de l'Organisation des Nations unies".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.