02/12/2017 08:56
Les oranges de la région de Nghê (ancien nom indiquant les provinces de Nghê An et Hà Tinh - Centre), ou «oranges de Vinh», sont une célèbre spécialité du pays, exportée dans les années 1980 vers la Russie et les pays d’Europe de l’Est.
>>Une bonne récolte d'oranges au village de Pha à Nghê An
>>Binh Duong cherche à valoriser ses agrumes
>>Les litchis Luc Ngan de Bac Giang ont leur Semaine à Hanoï

Le verger d’orangers de Tang Ngoc Son, au village de Pha, (commune de Yên Khê, district de Con Cuông, province de Nghê An (Centre).

La zone de culture d’orangers du district de Con Cuông, province de Nghê An,  bénéficie depuis 2016 des aides de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) dans la culture et la préparation de produits dérivés.

Un cultivateur du village de Pha prépare de l’essence d’orange.

Réputé pour ses oranges succulentes, parfumées et doucement sucrées, le district de Con Cuông a relancé la culture des orangers et applique de nouvelles technologies dans la culture pour faire de cette filière un secteur économique clé de la localité.

Équipements facilitant la culture et la préparation de produits dérivés de l’orange, financés par JICA.

Ces cinq dernières années, ce district a cultivé deux variétés d’oranger, dont la récolte va de septembre à février, ce pour répondre à la hausse considérable de la demande à l’occasion du Têt traditionnel. Les oranges de ces variétés  se vendent de 30.000 à 60.000 dôngs le kilo. 

Différents produits dérivés de l’orange, fruits d’un projet d’assistance de la JICA en faveur des arboriculteurs du village de Pha.

La culture des orangers s’avère de plus en plus une filière fructueuse, ce qui incite les agriculteurs à élargir leurs surfaces et à diversifier les produits dérivés de l’orange. Les arboriculteurs profitent notamment d’un projet d’assistance de la JICA, grâce auquel ils ont pu acquérir des équipements pour préparer de l’essence d’orange destinée, surtout, aux touristes de passage.

Les produits vendus sont très appréciés des touristes.

Le district de Con Cuông propose un large éventail de produits dérivés de l’orange : confiture d’écorces,  liqueur d’orange, sirop… Ces produits ont été labellisés par le Département général de mesure et de qualité du Vietnam et sont en vente dans les supermarchés ou foires au prix de 350.000 dôngs le kilo pour la confiture d’écorce, de 90.000 dôngs pour une bouteille de liqueur d’orange, de quatre millions de dôngs pour un litre d’essence d’orange.    
 
Texte : Ngân Hà/VNP/CVN
Photos : Viêt Cuong/VNP/CVN



 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Espace francophone
Les étrangers découvrent la gastronomie vietnamienne

Clôture de l’Année touristique nationale 2017 Ayant pour thème "Couleurs du Nord-Ouest", l’Année touristique nationale 2017 s’est clôturée samedi soir 16 décembre dans la province de Lào Cai, avec la cérémonie d’annonce de la décision de reconnaissance du bourg de Sa Pa en tant que site touristique national.