03/06/2019 08:43
Un économiste américain de renom a déclaré que le projet du président américain Donald Trump d'imposer de nouveaux droits de douane de 5 % sur tous les produits importés depuis le Mexique devait constituer un "signal d'alarme" pour tous les marchés financiers.
>>Donald Trump emploie les grands moyens contre le Mexique
>>Trump lève les tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium avec le Canada et le Mexique

Des camions passent la frontière entre le Mexique et les États-Unis, près d'El Paso (Texas), le 31 mai. Photo: AFP/VNA/CVN

Dans un article publié vendredi 31 mai, Adam Posen, président de l'Institut Peterson d'économie internationale de Washington, a déclaré que menacer le Mexique de tarifs douaniers en raison de la question des migrants - et ce malgré l'accord commercial global conclu entre les deux pays dans le cadre de l'Accord États-Unis - Mexique - Canada (USMCA) - "marquait un véritable tournant".

Si les tarifs douaniers peuvent être augmentés par "décret présidentiel unilatéral" pour des motifs de politique frontalière, et non de relations économiques, les marchés comprendront en effet rapidement qu'il y a peu de chances que le président américain respecte les accords commerciaux conclus avec ses partenaires, a indiqué M. Posen.

Le président américain a annoncé jeudi 30 mai qu'il imposerait une taxe de 5 % sur tous les produits importés depuis le Mexique à partir du 10 juin, afin de faire pression sur ce pays pour qu'il empêche les migrants clandestins de traverser la frontière. Donald Trump a ajouté que ces tarifs douaniers augmenteraient progressivement jusqu'à ce que le problème soit résolu.

Les mesures proposées ont déjà conduit à des "ventes généralisées" sur les marchés boursiers, ce qui n'avait pas été le cas par le passé. Le fait que les flux financiers se détournent de valeurs refuge telles que les bons du Trésor américain ou le dollar au profit des obligations allemandes ou de l'euro suggère que "les inquiétudes vis-à-vis de l'économie américaine sont en augmentation", a-t-il déclaré.

M. Posen a averti que l'impact macroéconomique de ces nouvelles mesures serait en fait bien plus élevé que les effets directs des tarifs douaniers eux-mêmes. En premier lieu, on peut s'attendre à une baisse "significative et persistante" du marché des actions, ce qui aura un impact certain sur la consommation et l'investissement.

En second lieu, les investissements transfrontaliers les plus productifs, dont les investissements réalisés aux États-Unis, enregistreront certainement des retards ou des baisses. Si ces tarifs douaniers de 5 % sont appliqués, leur impact direct sur le secteur automobile sera par ailleurs forcément "rapide et marqué", a-t-il ajouté. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.