31/08/2020 18:28
L'Australie a recensé moins de 100 nouveaux cas de coronavirus lundi 31 août, pour la première fois en deux mois, ce qui permet d'espérer un reflux durable de la deuxième vague épidémique qui s'est concentrée dans la région de Melbourne.
>>L'Australie enregistre une baisse record des cas d'infection actifs
>>L'Australie devrait rendre la vaccination obligatoire

Un centre de dépistage en drive-in, le 13 août à Melbourne, en Australie.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'État du Victoria, dont Melbourne est la capitale, n'a enregistré que 73 nouveaux cas lundi 31 août, alors qu'au plus fort de la crise, plus de 700 nouvelles contaminations apparaissaient fin juillet en 24 heures.

Des restrictions sont imposées depuis plusieurs semaines aux habitants de la ville, y compris un couvre-feu nocturne et la fermeture de tous les commerces non essentiels jusqu'au 13 septembre.

Le Premier ministre de l'État, Daniel Andrews, a annoncé qu'il présenterait dimanche une feuille de route sur les étapes du déconfinement, en précisant que l'assouplissement des restrictions serait graduel.

Les frontières entre l'État et le reste du pays devraient cependant demeurer fermées après le déconfinement. La plupart des autres États n'enregistrent pas, ou très peu, de nouvelles contaminations.

C'est l'état voisin de Nouvelle-Galles du Sud qui est actuellement le plus touché après le Victoria. Dix nouveaux cas ont ainsi été recensés lundi 31 août dans cet État dont Sydney est la capitale.

L'apparition d'un foyer de contaminations dans un centre de détention pour mineurs de Brisbane a poussé le gouvernement de l'État du Queensland à prendre des mesures particulières pour isoler les prisons.

Près de 26.000 cas ont été au total enregistrés en Australie, un pays où 652 personnes sont mortes du coronavirus.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.