24/04/2020 00:09
Le Vietnam a fait part jeudi 23 avril de sa vive opposition aux revendications de souveraineté faites par la Chine dans ses notes diplomatiques à l’ONU, réaffirmant sa souveraineté territoriale sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly).
>>Les agissements chinois en Mer Orientale contreviennent au droit international
>>Un expert russe fustige une nouvelle escalade chinoise en Mer Orientale
>>La création de la soi-disant ville de Sansha est une provocation, selon un expert australien

Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères Ngô Toàn Thang, le 23 avril à Hanoï. Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Le Chine a diffusé des notes à l’ONU avec des revendications de souveraineté déraisonnables sur ces archipels vietnamiens ainsi que des revendications maritimes en Mer Orientale contraires aux  dispositions de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), a dénoncé le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères Ngô Toàn Thang.

Le Vietnam a fait circuler une note à l’ONU pour rejeter les allégations de la Chine, comme mentionné dans de nombreux documents envoyés à l’ONU et aux agences internationales connexes, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse, ajoutant que le Vietnam a également contacté la Chine pour affirmer fermement sa position constante et rejeter le point de vue injustifié de la Chine.

Le diplomate a fait ces déclarations en répondant aux journalistes sur la réponse du Vietnam à l’envoi par la Chine, le 17 avril, des notes diplomatiques à l’ONU faisant état des revendications de souveraineté sur la Mer Orientale.

Comme indiqué lors de la conférence de presse du 9 avril, l’envoi par le Vietnam de notes diplomatiques est un acte normal pour manifester sa position et protéger ses droits et intérêts légaux et légitimes, a-t-il déclaré.

Preuves historiques et fondements juridiques

Le Vietnam a diffusé une note le 10 avril pour affirmer sa position sur la question de la Mer Orientale avec les autres parties concernées.

Selon le diplomate, le Vietnam a affirmé à plusieurs reprises qu’il dispose de preuves historiques et fondements juridiques suffisants pour affirmer sa souveraineté territoriale sur les deux archipels de Hoàng Sa et Truong Sa conformément au droit international.

En tant qu’État côtier, le Vietnam a le droit de profiter pleinement des eaux de la Mer Orientale déterminées sur la base de la CNUDM, a-t-il affirmé.

"Toutes les revendications maritimes qui sont contraires aux dispositions de la CNUDM et portent atteinte à la souveraineté, au droit souverain et à la juridiction du Vietnam sur ses eaux sont nulles et non avenues", a-t-il déclaré.

Le Vietnam considère que tous les pays ont des devoirs et des intérêts communs en respectant les principes fondamentaux du droit international, y compris le principe de l’égalité de souveraineté nationale, la restriction de l’usage ou de la menace de recourir à la force dans les relations internationales contre l’intégrité territoriale d’autres pays, la promotion de la convivialité et régler les différends internationaux par des moyens pacifiques, a-t-il poursuivi.

Dans cet esprit, a-t-il souligné, le Vietnam est prêt à résoudre les différends avec les parties concernées par le biais de négociations ainsi que d’autres mesures pacifiques, y compris celles spécifiées dans la CNUDM.

Concernant la délivrance par la Chine des soi-disant "noms standard" pour 80 entités en Mer Orientale, le porte-parole adjoint a déclaré que le Vietnam a affirmé à plusieurs reprises qu’il dispose de preuves historiques et de fondements juridiques suffisants pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoàng Sa et Truong Sa, conformément au droit international, tout en ayant le droit souverain national et la juridiction sur les eaux établies conformément à la CNUDM.

"Tous les actes préjudiciables à la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa, au droit souverain et à la juridiction du Vietnam sur ses eaux sont nuls et non avenus, et le Vietnam proteste résolument contre de tels actes", a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...