06/10/2020 23:01
Le Vietnam et le Royaume-Uni accélèrent les négociations sur un accord de libre-échange (FTA) de nouvelle génération entre les deux parties, qui devrait s'achever à la fin de cette année.
>>Des premiers signes positifs de la mise en vigueur de l'EVFTA
>>Renforcer le partenariat stratégique Vietnam - Royaume-Uni 

 Fabrication de chaussures pour l'exportation à la compagnie Hà Tây, à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Les informations ont été publiées lors d'un webinaire sur le thème "L'avenir commercial et économique du Vietnam : opportunités pour les entreprises britanniques et vietnamiennes", organisé conjointement par le Département du marché européen et américain du ministère de l'Industrie et du Commerce, le Conseil des affaires Royaume-Uni-ASEAN, l'ambassade du Vietnam au Royaume-Uni et  l'ambassade du Royaume-Uni au Vietnam le 6 octobre.

L'ambassadeur britannique au Vietnam, Gareth Ward, a souligné l'importance de FTA  pour aider à stimuler le commerce entre le Vietnam et le Royaume-Uni. Il a exprimé l'espoir que les deux parties réussiront les négociations cette année, en particulier dans le contexte de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne le 31 janvier.

S'exprimant lors de l'événement, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Hoàng Quôc Vuong, a déclaré que ces dernières années, l'environnement des affaires et des investissements au Vietnam s'était amélioré de manière plus transparente et plus pratique.

Un marché potentiel

Le gouvernement vietnamien est déterminé à accélérer la réforme administrative pour répondre aux exigences de l’économie de marché et créer un climat d’investissement fiable et attractif pour les entreprises.

Les produits halieutiques sont l'un des produits phares du Vietnam qui pourront stimuler les exportations vers le Royaume-Uni dans un proche avenir.
Photo : VNA/CVN

Il convient de noter que dans le cadre du mouvement des flux d’IDE, le maintien par le Vietnam d’une croissance positive des capitaux décaissés est un résultat encourageant, affirmant son attractivité en tant que destination d’investissement, a déclaré Vuong.

En ce qui concerne les relations bilatérales, il a souligné que le Royaume-Uni est un marché important et toujours un partenaire de coopération prioritaire du Vietnam. Le Royaume-Uni est un marché potentiel pour les produits agricoles tropicaux du Vietnam, les vêtements et textiles, les chaussures, les produits du bois et les téléphones portables, tandis que le Vietnam est un marché de passage pour les entreprises britanniques qui souhaitent approcher le marché régional plus large, a-t-il ajouté.

Depuis que les deux pays ont signé un accord de partenariat stratégique en 2010, leur commerce bilatéral a été multiplié par 3,5 pour atteindre 6,61 milliards d’USD en 2019. En août 2020, le Royaume-Uni comptait 400 projets d'investissement valides au Vietnam avec un capital social combiné de 2,6 milliards d’USD, se classant 16e sur 137 pays et territoires investissant des capitaux dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.