16/06/2014 11:13
Selon le correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) sur le terrain près de la zone maritime entourant l'archipel de Hoàng Sa (Paracel), à 7h30 dimanche 15 juin, les forces de Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam ont continué de se déplacer vers le secteur où la Chine a implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 en pleine zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam, afin de protéger la souveraineté nationale.

À 8h30, selon une observation du correspondant de la VNA, un avion chinois survolait sur la zone aérienne de l'archipel de Hoàng Sa.

Les activités normales des services officiels du Vietnam ont été fermement entravées par les navires de garde-côte, d'administration de la pêche et de surveillance des pêches chinois, à 9,6 milles marins de la plate-forme. Les navires d'escorte, dont le remorqueur Haishan, le remorqueur pétrolier 263, les navires de garde-côte 3383, 33102 et 2166, et le navire de patrouille maritime 21 ont tous augmenté leur vitesse à 10 milles marins par heure, en se divisant en trois groupes pour repousser les navires officiels du Vietnam. Les navires chinois se sont approchés de ceux du Vietnam, à 30m seulement.

Les navires de la Surveillance des ressources halieutiques à Hoàng Sa.

Photo : SRH/CVN


Les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam a communiqué en vietnamien et en chinois pour réaffirmer la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam et demander à la Chine de retirer sa plate-forme et ses navires d'escorte des eaux vietnamiennes conformément au droit international, en suspendant une banderole sur laquelle figurait "Nous souhaitons que les gouvernements et les peuples du Vietnam et de la Chine vivent ensemble dans la paix et l'amitié".

Selon la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, la Chine a maintenu dimanche 15 juin plus de 120 navires dont 36-40 de garde-côte, 30-32 de transport et remorquage, 45-50 de pêche, ainsi que 6 bâtiments de guerre.

Devant les entraves des navires chinois et compte tenu de mauvaises conditions en mer, les forces de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam restent néanmoins sur le terrain pour demander à la Chine de retirer sa plate-forme des eaux vietnamiennes, tandis que les bateaux de pêche vietnamiens demeurent dans leur pêcherie pour mener leurs activités normales et protester contre les actes aggressifs de la partie chinoise.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.