24/06/2014 08:46
Mardi 24 juin, la Chine maintenait toujours de 102 à 108 navires dans une zone située d'entre 10 et 11 milles environ de sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 implantée dans les eaux maritimes du Vietnam, selon la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam.

>>Mer Orientale : la Chine poursuit ses actes agressifs

Ce sont 37 à 39 navires de garde-côtes, 12 à 14 de transport, 17 à 19 remorqueurs, 30 de pêche et 6 bâtiments de guerre qui se sont déployés par groupe en demi-cercle devant la plate-forme.

De 13h10 à 14h25, un avion immatriculé CMS-B3586 a survolé à quatre reprises sur une route Sud-Sud-Est le secteur de la plate-forme à une altitude de 500 à 700 avant de repartir par le Nord-Est.

Les navires de la Surveillance des ressources halieutiques ont mené leurs activités de 9 à 11 milles de la plate-forme chinoise pour continuer de demander la Chine de se retirer de eaux vietnamiennes.

Les navires de garde-côtes, de surveillance de la mer, de patrouille maritime et de remorquage chinois se sont regroupés et se sont déplacés à grande vitesse pour s'approcher des navires vietnamiens, jusqu'à seulement 10 m dans certains cas, afin de les repousser de la plate-forme. A 8h, cinq remorqueurs, 6 navires de garde-côtes et le patrouille maritime 11 de la Chine ont repoussé les navires vietnamiens en activité à environ 10,5 milles de la plate-forme.

Les navires de Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam sont demeurés sur le terrain pour demander à la Chine de respecter le droit international en se retirant.

Les bateaux de pêche vietnamiens ont poursuivi une activité normale dans la pêcherie traditionnelle du pays à l'Ouest-Sud-Ouest, à environ 40 à 45 milles de la plate-forme chinoise, tandis que près de 30 navires de pêche chinois, avec le soutien de deux navires des garde-côtes chinois, se sont regroupés pour les repousser.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité