30/01/2020 15:03
Les Championnats du monde d'athlétisme en salle, prévus à Nankin en Chine du 13 au 15 mars, ont été repoussés à 2021, en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi 29 janvier World Athletics (ex-IAAF).
>>Coronavirus, nouvelle ombre planant sur l'économie mondiale, selon la Fed
>>L'OMS appelle le "monde entier à agir", premières évacuations d'étrangers

Un membre des services de sécurité équipé d'un masque et d'une combinaison de protection anti-coronavirus est en faction pour apporter de l'aide aux voyageurs du métro de Pékin, le 28 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

World Athletics a préféré ne pas attribuer l'événement à un autre pays, pour laisser le temps à la Chine de l'organiser un an plus tard à Nankin (province de Jiangsu), selon un communiqué.

"Notre équipe médicale, qui est en lien avec l'Organisation mondiale de la Santé, nous indique que l'expansion du coronavirus à la fois en Chine et hors du pays est toujours importante, et qu'il ne vaut mieux pas organiser d'évènement d'importance si celui-ci peut être repoussé", écrit World athletics dans un communiqué.

"Nous avons étudié la possibilité de déplacer la compétition dans un autre pays (...) mais vu l'inquiétude que suscite la propagation du virus hors de Chine nous avons décidé d'abandonner cette option."

Les Mondiaux en salle, que plusieurs athlètes d'envergure avaient décidé de ne pas disputer, devaient être le premier grand évènement de l'année en athlétisme, seulement quatre mois avant les Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet - 9 août).

Dimanche 26 janvier, l'Association asiatique d'athlétisme avait déjà décidé d'annuler les championnats continentaux en salle prévus les 12 et 13 février à Hangzhou (à environ 100 km au sud-ouest de Shanghai) dans le Zhejiang.

Les liens entre l'athlétisme mondial et la Chine se sont grandement renforcés ces derniers mois : le puissant conglomérat Wanda est devenu en octobre et pour dix ans le sponsor principal de la Ligue de diamant, le circuit majeur de meetings, qui prend le nom du groupe. En plus du traditionnel meeting de Shangai, une autre compétition organisée en Chine (lieu à confirmer) a été ajoutée au calendrier annuel de la Ligue de diamant.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Kiên Giang s'efforce d'assurer la sécurité des touristes Au cours des deux premiers mois de cette année, la province de Kiên Giang au Sud a attiré plus de 1,6 million de touristes, en hausse de 16,4% en variation annuelle, selon le Service provincial du tourisme.