11/09/2020 17:25

>>Le coronavirus risque de faire de l'économie mondiale un champ de ruines
>>Le sommet du G20 devrait chercher une approche coordonnée à la croissance mondiale

Les ministres du Travail et de l'Emploi du Groupe des 20 (G20) ont appelé jeudi 10 septembre à des systèmes de protection sociale forts pour soutenir tous les travailleurs et leurs familles pendant la crise et la reprise. Lors d'une réunion virtuelle, ils ont souligné que ces systèmes devraient couvrir les travailleurs indépendants et l'emploi informel, selon un communiqué publié par la présidence saoudienne du G20. "Nous reconnaissons l'importance de protéger et de promouvoir des emplois décents pour tous, en particulier pour les femmes et les jeunes, sur nos marchés du travail nationaux et mondiaux", ont écrit les ministres dans leur déclaration. Les ministres se sont engagés à soutenir tous les travailleurs qui perdent leur emploi. Ils ont demandé à l'Organisation internationale du travail (OIT) et à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) d'approfondir l'analyse, à travers le monde, de l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le travail. Afin de réduire l'écart entre les femmes et les hommes sur le marché du travail, les responsables se sont engagés à s'attaquer aux différents obstacles rencontrés par les femmes. Depuis le début de la crise du COVID-19, les pays du G20 se réunissent régulièrement pour traiter des impacts du virus mortel dans différents secteurs. Lors du sommet du G20 en mars, les dirigeants se sont engagés à injecter plus de 5.000 milliards d'USD dans l'économie internationale.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Phu Quôc adopte des changements pour attirer les touristes et investisseurs À la veille de la réalisation du plan pilote d’accueil de touristes internationaux ayant des passeports vaccinaux, les compagnies aériennes et l'aéroport de Phu Quôc ont déclaré avoir terminé les préparatifs.