03/08/2021 09:06
Plus de 20 conférences de ministres des Affaires étrangères au sein de l’ASEAN et entre l’ASEAN et les pays partenaires ont lieu du 2 au 6 août.
>>L’ASEAN s’engage à maintenir une région exempte d’armes nucléaires
>>Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN dialoguent avec l’AICHR
>>Le Vietnam pousse les achats de vaccins financés par l’ASEAN
>>ASEAN : le Vietnam participe à la 23e conférence du Conseil de l’APSC

La 54e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM-54) sous forme virtuelle, le 2 août.
Photo : VNA/CVN
 

Au cours des conférences, considérées parmi les plus importantes de l’année du bloc régional, les pays ont discuté de la construction de la Communauté de l’ASEAN, examiné et orienté les relations extérieures de l’ASEAN et discuté les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

La 54e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, la 23e conférence du Conseil de la Communauté politique et sécuritaire de l’ASEAN (APSC), la 29e conférence du Conseil de coordination de l’ASEAN (ACC), la conférence de la Commission du Traité sur la zone exempte d’armes nucléaires en Asie du Sud-Est (SEANWFZ) et un dialogue annuel entre les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et les représentants de la Commission intergouvernementale de l’ASEAN sur les droits de l’homme ont eu lieu lundi 2 août.

Le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son a dirigé une délégation vietnamienne aux événements.

Les pays ont évalué la mise en œuvre des priorités de l’ASEAN cette année et ont manifesté leur soutien aux initiatives soulevées par le Brunei – président de l’ASEAN 2021 – pour faire face aux catastrophes, promouvoir le multilatéralisme, la quatrième révolution industrielle et l’identité de la communauté de l’ASEAN.

Les ministres ont longuement discuté de la coopération dans la réponse au COVID-19 et la reprise post-pandémique. Ils ont souligné la nécessité d’améliorer l’échange d’expériences avec les partenaires dans la recherche, le développement, la production et la distribution de vaccins.

Ils ont convenu de continuer à mettre en oeuvre les résultats obtenus l’année dernière, notamment l’examen de la mise en œuvre de la Charte de l’ASEAN, l’élaboration de la Vision de la Communauté de l’ASEAN pour l’après 2025 et le renforcement de la coopération sous-régionale.

Les pays ont réitéré les valeurs des mécanismes dirigés par l’ASEAN, ainsi que le rôle central de l’ASEAN dans le renforcement du dialogue et de la coopération. Ils ont consenti à établir un partenariat de dialogue avec le Royaume-Uni et un partenariat sectoriel avec le Brésil.

Compte tenu des évolutions complexes en Mer Orientale, les ministres ont affirmé leur position constante sur le règlement des différends par des mesures pacifiques conformes au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), appelé les parties à faire preuve de retenue, et de ne pas recourir ou menacer de recourir à la force, et réitéré l’importance d’observer pleinement et effectivement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), en œuvrant à un Code de conduite efficace et substantiel en Mer Orientale (COC).

La solidarité et l’unité

Pour la question du Myanmar, les pays ont déclaré que l’ASEAN voudrait aider le Myanmar à surmonter les difficultés et à rechercher des solutions à la complexité actuelle, dans l’intérêt des gens.

Les ministres ont partagé le point de vue sur la nécessité de fournir rapidement une aide humanitaire au Myanmar en réponse au Covid-19, par le biais du Centre de coordination de l’aide humanitaire de l’ASEAN pour la gestion des catastrophes (AHA).

Le ministre Bùi Thanh Son a souligné que la solidarité et l’unité sont le fondement de la force de l’ASEAN, en particulier dans les moments difficiles, ce qui est clairement démontré dans la lutte actuelle contre le Covid-19.

Soulignant l’importance des vaccins, il a suggéré que l’ASEAN optimise les opportunités de coopération avec ses partenaires, en particulier dans l’approvisionnement en vaccins et le transfert de technologies de production de vaccins.

L’ASEAN doit promouvoir le rôle des mécanismes dirigés par l’ASEAN, a-t-il indiqué, proposant une révision des procédures opérationnelles de ces mécanismes pour maintenir leurs objectifs, leurs valeurs et leurs rôles.

Le chef de la diplomatie vietnamienne a souligné qu’un environnement de paix, de sécurité et de stabilité est la condition préalable pour repousser efficacement la pandémie, stimuler la reprise et maintenir la croissance régionale.

Mardi 3 août, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN tiendront des réunions avec les partenaires de l’ASEAN, à savoir la République de Corée, la Chine et le Japon. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.