24/04/2018 18:25
Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'ASEAN ont publié le 24 avril une déclaration exprimant leurs inquiétudes devant la situation en Syrie, dans laquelle ils ont exhorté toutes les parties concernées à œuvrer pour une solution politique durable via des dialogues et négociations.
>>Frappes en Syrie: s’affranchir du droit international pour le faire respecter?
>>L'UE et l'ONU à nouveau au chevet de la Syrie
>>L'armée syrienne progresse contre l'EI dans le Sud de Damas
>>Syrie: échantillons disponibles pour analyse, possible retour des experts à Douma
>>La Maison Blanche dément tout désaccord entre Trump et Mattis sur les frappes en Syrie

La situation actuelle en Syrie est très compliquée. Photo: VNA/CVN

"Les États membres de l'ASEAN condamnent, avec véhémence, l'utilisation d'armes chimiques par n'importe quelle partie, et en toutes circonstances, car cela constitue une violation grave du droit international", ont déclaré les ministres de l'ASEAN. Selon cette déclaration, les pays membres de l'ASEAN prennent au sérieux leurs obligations internationales en tant qu’États parties de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques (CAC).

"Nous soutenons pleinement les travaux actuels de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) en Syrie et encourageons les parties concernées à apporter leur plein soutien, conformément à leurs obligations au sein de la CAC, afin que les travaux de l'OIAC puissent être menés à bien, d'une manière intégrale, objective et impartiale", ont souligné les ministres dans la déclaration.

Estimant très préoccupante la situation en Syrie, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont exprimé leur préoccupation et ont exhorté toutes les parties à faire preuve de retenue et à régler les différends par des moyens pacifiques, conformément au droit international, dont  la Charte des Nations unies et les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU. "Toutes les parties doivent prendre des mesures pour éviter l'escalade des conflits et assurer la sûreté et la sécurité des civils", ont-ils souligné. Ils ont également appelé toutes les parties concernées à œuvrer pour une solution politique durable via des dialogues et négociations globaux, significatifs et non sectaires.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".