05/08/2019 14:25
Les ministres des Affaires étrangères (AE) irakien, égyptien et jordanien se sont réunis dimanche 4 août à Bagdad dans le but de renforcer les relations inter-arabes et d'apaiser les tensions dans la région du Moyen-Orient.
>>L'Irak soutient tous les efforts de stabilisation au Moyen-Orient
>>L'Union interparlementaire arabe met en garde contre une escalade militaire au Moyen-Orient

De gauche à droite: les ministres des Affaires étrangères égyptien Sameh Choukry, irakien Mohammed Hakim et jordanien Ayman Safadise, le 4  août à Bagdad. Photo: Xinhua/VNA/CVN

Les discussions ont notamment porté sur les tensions entre l'Iran et les États-Unis. "La position de l'Irak face à cette crise est claire: elle est basée sur le calme et la désescalade, en adoptant notamment des initiatives visant résoudre la crise par des moyens pacifiques", a déclaré le ministre irakien des Affaires étrangères Mohammed Hakim lors d'une conférence de presse conjointe avec ses homologues égyptien et jordanien.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukry a déclaré à la presse que son pays "défendait une solution pacifique et une désescalade dans la région".

"La sécurité arabe est interconnectée, et toute menace contre elle est une menace pour nous tous... C'est pourquoi nous voulons tous essayer de mettre fin à la crise et aux tensions", a quant à lui indiqué le ministre jordanien des Affaires étrangères Ayman Safadi.

Cette réunion survient alors même que le Moyen-Orient assiste à des tensions croissantes entre l'Iran et les États-Unis.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.