01/08/2019 00:01
Les participants à la 52e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM-52), tenue mercredi 31 juillet à Bangkok, ont discuté de l’édification de la Communauté de l’ASEAN et des relations extérieures. Ils ont examiné les préparatifs des Sommets de fin d’année, et échangé sur les enjeux internationaux et régionaux d’intérêt commun.

>>L'ASEAN et la Chine discutent de la situation en Mer Orientale
>>ASEAN: des activités du vice-Premier ministre Pham Binh Minh en Thaïlande
 

Vue de la 52e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM-52), le 31 juillet à Bangkok. Photo: VNA/CVN


Les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN ont affirmé leur détermination à réaliser pleinement et efficacement la vision de la Communauté de l’ASEAN à l’horizon 2025, à mettre en œuvre de manière continue les orientations et les initiatives visant à construire une ASEAN d’autonomie, de créativité et de développement durable.
 

Ils ont convenu de promouvoir les efforts visant à concrétiser la Déclaration de vision des dirigeants de l’ASEAN sur le partenariat pour le développement durable, les objectifs de la Vision de la Communauté de l’ASEAN à l’horizon 2025 et l’Agenda 2030 de développement durable de l’ONU. Il s'agit également de promouvoir la mise en place de stratégies et de plans pour aider les pays membres de l’ASEAN à exploiter toutes les opportunités offertes par la quatrième révolution industrielle.


Les ministres ont souligné l’importance d’achever les négociations en vue du Partenariat économique intégral régional (RCEP) en 2019, de renforcer la coopération en matière de développement sub-régional et de construire une nouvelle approche permettant de réduire l’écart de développement.


Ils ont convenu de continuer à prendre des mesures visant à améliorer les méthodes de travail et l’efficacité opérationnelle de l’ASEAN.

Les ministres ont souligné l’importance de la solidarité au sein de l’ASEAN et de son rôle central dans les relations extérieures, convenant que le bloc régional va continuer à développer et à approfondir ses relations avec ses partenaires.


Ils ont convenu de présenter aux partenaires les Perspectives de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique (AOIP), en soulignant les objectifs et les principes du bloc en matière de coopération pour une région indo-pacifique prospère et pacifique.


Les ministres ont réaffirmé leur volonté de renforcer la coopération afin de maintenir et de promouvoir la paix, la stabilité et la sécurité régionales, et de répondre efficacement aux nouveaux défis.


L’ASEAN mettra en œuvre activement sa Communauté politique et sécuritaire d’ici 2025, en accordant la priorité à la coopération pour faire face aux défis non traditionnels, en renforçant la coopération en matière de défense et de sécurité et la coopération maritime et en promouvant activement les principes et les normes de conduite de l’ASEAN.


À cette occasion, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont signé un document visant à élargir le Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC), permettant ainsi au Pérou d’y adhérer, ce qui porte ainsi à 38 le nombre total de ses membres.
 
Ils se sont félicités des progrès réalisés dans la péninsule coréenne, notamment des sommets inter-coréens et ceux entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée, les qualifiant d’une contribution à l’objectif à long terme d’une péninsule coréenne stable et sans armes nucléaires.

Les représentants des pays de l'ASEAN témoignent de leur solidarité.
Photo: VNA/CVN

Discussions sur la situation en Mer Orientale

Les participants ont également eu des discussions étendues et approfondies sur la situation en Mer Orientale. Ils ont pris note des préoccupations suscitées par les activités, en particulier les graves incidents en cours dans la Mer Orientale. 


L’ASEAN a réaffirmé l’importance d’observer le droit international et la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982. Elle a appelé les parties à faire preuve de retenue, à ne pas se livrer à la militarisation, à s’abstenir de tout acte pouvant complixifier la situation et à régler les différends par des moyens pacifiques, sur la base du droit international et de la CNUDM.


Les pays de l’ASEAN sont résolus à poursuivre leurs efforts pour mettre en oeuvre pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à parvenir prochainement au Code de conduite en Mer Orientale (COC) effectif et pratique.


S’exprimant lors de l’événement, le vice-Premier ministre vietnamien Pham Binh Minh a hautement apprécié les résultats de quatre ans de mise en œuvre de la Vision de la Communauté de l’ASEAN à l’horizon 2025. Il a appelé les pays membres de l’ASEAN à continuer de promouvoir la solidarité et la coopération au sein du bloc et à asseoir son rôle central dans les relations extérieures. 

Il a souligné que la situation en Mer Orientale est complexe, y compris des actions unilatérales telles que la militarisation et l’augmentation du nombre d’exercices militaires, en particulier la violation de la zone économique exclusive et du plateau continental du Vietnam pour les activités d’exploration illégales menées par le groupe de navires de recherche géologique chinois Haiyang Dizhi 8 sous l’escorte des navires de garde-côte.

Ces actions constituent une grave violation du droit souverain et de la juridiction du Vietnam énoncés dans la CNUDM, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils ont été commis après l’empiétement à grande échelle et à la militarisation des structures artificielles en Mer Orientale.


En outre, ces actes ont érodé la confiance, exacerbé les tensions et affecté directement la paix, la stabilité, la sécurité, la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, violé le DOC et sont allés à l’encontre de l’engagement à maintenir un environnement favorable aux négociations du COC, a-t-il déclaré.


Il a suggéré que l’ASEAN maintienne sa solidarité et sa voix commune, réaffirme ses principes et ses engagements en faveur de la paix et de la stabilité, appelle à faire preuve de retenue, à s’abstenir de toute action unilatérale susceptible de nuire au dialogue et à la coopération régionale et d’entraver les activités économiques légitimes des pays côtiers, et s’efforce de construire un COC efficace et pratique.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.