24/06/2020 16:55
Une réunion par visioconférence des ministres des Affaires étrangères des membres de la Ligue arabe (LA) s'est conclue mardi par un message de soutien à la position de l'Égypte sur la construction du barrage hydroélectrique éthiopien sur le Nil, a déclaré dans un communiqué l'organisation panarabe basée au Caire.
>>L'Égypte et l'Allemagne signent un accord d'exploration pétrolière dans le delta du Nil
>>L'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan parviennent à un accord sur l'exploitation

Le Nil et la capitale égyptienne, le Caire, vus depuis la tour du Caire, le 24 novembre 2019. 
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Dans une résolution publiée à l'issue de cette réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères des membres de la Ligue arabe (LA), les  diplomates sont convenus que la sécurité hydrologique de l'Égypte et du Soudan faisait partie intégrante de la sécurité nationale arabe.

Ils ont également exprimé leur rejet de "toute action ou mesure qui affecterait les droits de chacun à bénéficier des eaux du Nil". Bien qu'ils aient débuté il y a plusieurs années déjà, les pourparlers tripartites sur les règles de remplissage et d'exploitation du Grand barrage éthiopien de la Renaissance (GERD) ont jusqu'à présent été infructueux, y compris lorsqu'ils étaient organisés par Washington, l'Égypte craignant que la construction du GERD n'affecte la part annuelle qu'elle reçoit des eaux du Nil.

L'Ethiopie a récemment annoncé qu'elle commencerait bientôt à remplir le réservoir, tandis que l'Égypte l'a mise en garde à plusieurs reprises contre toute décision unilatérale prise en l'absence d'accord tripartite préalable entre l'Ethiopie, l'Égypte et le Soudan.

La résolution publiée mardi par la Ligue arabe exhorte les trois pays à reprendre des "négociations de bonne foi, visant à parvenir à un accord équitable et tenant compte des intérêts de toutes les parties".

Elle met en garde également contre toute décision unilatérale au sujet du barrage. Une fois achevé, ce barrage d'une valeur de 4 milliards d'USD devrait produire plus de 6.000 mégawatts d'électricité, et sera le plus grand barrage hydroélectrique d'Afrique.

Le remplissage du réservoir, dont la capacité totale est de 74 milliards de mètres cubes, pourrait prendre plusieurs années. Préoccupée par l'avenir des 55,5 milliards de mètres cubes d'eau qu'elle reçoit chaque année du fleuve, l'Égypte cherche cependant à prolonger la période de remplissage du barrage afin d'éviter une éventuelle pénurie d'eau, ce qui constitue un des points clé de ses négociations avec l'Ethiopie.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Binh Thuân : le festival Kate 2020 prévu pour octobre Le festival Kate 2020 devrait avoir lieu dans la ville de Phan Thiêt (province de Binh Thuân, Centre) du 15 au 16 octobre, a annoncé le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme.