27/08/2019 22:28
La 3e conférence internationale sur les microsystèmes électromécaniques (MEMS en anglais) et les systèmes de capteurs a eu lieu le 27 août à Hô Chi Minh-Ville, avec la participation de plusieurs experts nationaux et étrangers.

>>Les Pays-Bas soutiennent la formation à la fabrication de MEMS
>>Les microsystèmes électromécaniques au cœur d'un forum
>>Forum sur le système micro-électro-mécaniques à Hô Chi Minh-Ville
 

Des conférenciers s'informent du système de surveillance de la qualité de l'eau en ligne présenté en marge de la conférence. Photo: VNA/CVN

 

La conférence, placée sous le thème "Les microsystèmes électromécaniques et les nanomatériaux", a été organisée par le parc technologique de Saigon (SHTP), en coopération avec des partenaires vietnamiens et japonais.


L’événement a permis de discuter de l'application des MEMS et des nanomatériaux dans la construction d'une ville intelligente, et de nouvelles technologies dans ce domaine. L’occasion également pour les scientifiques et les hommes d'affaires vietnamiens d'accéder à de nouvelles technologies et d'étudier des expériences internationales liées à l'application des MEMS dans l’édification de villes intelligentes.


Lê Bich Loan, cheffe par intérim du comité de gestion du SHTP, a souligné qu’avec une faible consommation d'énergie, un faible coût et des capacités de traitement rapide, les MEMS auraient un rôle important dans la construction d'une ville intelligente à Hô Chi Minh-Ville.


Le Comité municipal populaire de Hô Chi Minh-Ville a confié au SHTP la mission de mettre en œuvre un programme visant à développer les microsystèmes électromécaniques pour 2017-2020 et vision 2030. Ce programme se concentrera sur la formation de ressources humaines pour le secteur des MEMS, les études d’expériences internationales pour créer de nouveaux produits au service de la construction d'une ville intelligente, ainsi que la coopération internationale.


À cette occasion, le Centre de recherche et de développement du SHTP et le Centre industriel du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation ou CSIRO (Organisation australienne pour la recherche scientifique et industrielle) ont signé un accord de coopération sur le développement des nanomatériaux dans les capteurs et la biomédecine.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.