16/09/2021 15:45
Appréciant les soutiens accordés par le gouvernement vietnamien, de nombreuses entreprises françaises et italiennes au Vietnam souhaitent encore l’application de mesures supplémentaires.
>>L’économie vietnamienne se redressera après la levée des restrictions sanitaires
>>Les politiques d’assistance du gouvernement valorisées

Chez une usine de Piaggio Vietnam, coentreprise vietnamo-italienne, dans la province de Vinh Phuc (Nord).
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Le dernier sondage effectué par la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Vietnam (CCIFI) sur la santé des entreprises françaises au Vietnam, montre que des mesures supplémentaires, tels que l’exonération des amendes pour un retard de paiement, sont nécessaires pour que les entreprises puissent maintenir leurs activités. Cependant, il est toujours important d'étudier des mesures à long terme concernant la taxe sur la valeur ajoutée et l'impôt sur les sociétés.

La complication des procédures administratives entrave l’accès des entreprises aux mesures de soutien, selon Adam Koulaksezian, directeur de la CCIFI.

Michele D’Ercole, président de la Chambre italienne du commerce au Vietnam, a estimé que le maintien d’une production sûre en cette période de crise sanitaire était un défi.

Les entreprises italiennes au Vietnam envisagent une baisse du chiffre d’affaires en août dernier tandis que les frais de production augmentent continuellement. Donc, elles apprécient toutes les mesures de soutien accordées par le gouvernement vietnamien, comme exonération et réduction des coûts fixes (frais de location, loyer des bureaux, frais d’électricité).

Il faut aussi accélérer la vaccination, notamment à Hô Chi Minh-Ville et dans les provinces de Binh Duong, Dông Nai, Long An pour que les usines locales puissent reprendre leurs activités dans les meilleurs délais, a ajouté Michele D’Ercole.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.