18/11/2021 18:44
Le 11e Forum maritime de l’ASEAN (AMF) et le 9e Forum maritime élargi de l’ASEAN (EAMF) se sont déroulés par visioconférence les 16 et 17 novembre sous la présidence du Brunei, président de l’ASEAN 2021.
>>Séminaire marquant le 10e anniversaire du Forum maritime de l’ASEAN
>>L’ASEAN et la Chine s’engagent à maintenir la paix en Mer Orientale

Des bateaux de pêche vietnamiens dans les eaux maritimes de Kiên Hai, province méridionale de Kiên Giang.
Photo : VNA/CVN

Les forums ont attiré des représentants des pays membres et partenaires de l’ASEAN, ainsi que des experts et universitaires prestigieux de la région et du monde.

Lors de l’AMF, les pays membres de l’ASEAN ont souligné le rôle de l’AMF, en particulier dans l’amélioration de l’efficacité de la coordination et de la coopération entre 12 agences spécialisées de l’ASEAN sur la coopération maritime.

Ils ont salué la Déclaration des dirigeants de l’ASEAN sur l’économie bleue adoptée lors des 38e et 39e Sommets de l’ASEAN en novembre de cette année, s’orientant vers une perspective commune sur la coopération économique bleue et définissant des domaines de coopération potentiels entre les pays membres de l’ASEAN et entre le bloc régional et ses partenaires.

À cette occasion, en tant que coprésident de la réunion intersessions de l’ARF sur la sécurité maritime pour la période 2018-2021, le Vietnam a passé en revue les résultats de la coopération en la matière et l’avancement du plan de travail de l’ARF sur la sécurité maritime, et a partagé les attentes sur la coopération en matière de sécurité maritime et les domaines prioritaires dans le temps à venir.

Lors de l’EAMF, les participants se sont concentrés sur le maintien de la paix et le maintien de l’ordre régional fondé sur des règles afin de renforcer le droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, la promotion de la croissance de l’économie bleue et la protection de l’environnement marin.

Ils ont souligné le rôle important de la CNUDM de 1982 en tant que cadre juridique régissant toutes les activités dans les mers et les océans, tout en appelant à une coopération plus étroite dans la protection et la préservation de l’environnement marin.

Défis

Les participants se sont déclarés préoccupés par les défis actuels tels que la dégradation de l’environnement marin, la piraterie, le terrorisme, la contrebande, la traite des êtres humains et les catastrophes naturelles, et ont en même temps souligné l’importance des liaisons de transport maritime et la garantie de la chaîne d’approvisionnement dans la région et le monde.

Ils ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité maritime et aérienne, de la sûreté et de la liberté de navigation en Mer Orientale, qu’ils considèrent comme l’intérêt commun des pays, tout en soulignant la nécessité de respecter la CNUDM de 1982, appelant à la retenue afin de ne pas compliquer la situation, et au règlement des différends sur la base du droit international, y compris la CNUDM de 1982.

Ils ont soutenu la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et l’élaboration d’un Code de conduite en Mer Orientale conforme au droit international, y compris la CNUDM de 1982. Ils ont noté que l’année 2022 sera un jalon important car elle marquera le 40e anniversaire de la CNUDM de 1982 et le 20e anniversaire de la DOC.

S’adressant à l’AMF et à l’EAMD, Vu Hô, directeur du Département de l’ASEAN du ministère vietnamien des Affaires étrangères, a hautement apprécié le rôle des forums dans la promotion de la coopération maritime au sein de l’ASEAN et entre l’association et ses partenaires.

Il a souligné l’importance du maintien du rôle central de l’ASEAN dans la région ainsi que dans la coopération maritime, et a exhorté les partenaires à continuer de soutenir l’ASEAN dans un esprit de transparence et de confiance et à renforcer la coopération avec l’ASEAN par le biais de mécanismes dirigés par l’ASEAN.

Le représentant vietnamien a souligné le besoin urgent de maintenir et de protéger l’environnement marin, suggérant qu’il devrait être considéré comme un sujet régulier de discussions liées à la mer dans la région dans le temps à venir.

Au milieu des évolutions complexes en Mer Orientale, le Vietnam a réitéré sa position de principe et a souligné les avantages et la responsabilité des pays à faire de la Mer Orientale une mer de paix, de coopération et de stabilité.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Préparer les conditions pour accueillir les touristes étrangers Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a présidé, le 24 janvier, en ligne et en présentiel, un séminaire sur la feuille de route et les solutions pour accueillir les touristes étrangers, avec 20 points de connexion dans des villes et provinces.