09/06/2019 21:57
Le Vietnam a été officiellement élu membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021 dans le cadre d'une élection le 7 juin avec un nombre de voix presque maximal (192 des 193 pays et territoires membres de l’Assemblée générale de l’ONU).
La délégation vietnamienne reçoit la félécitation des pays membres de l'Assemblée générale de l'ONU, après avoir été élu membre non-permanent du Conseil de sécurité, le 7 juin à New York.
Photo: VNA/CVN

Avec cette nouvelle position de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, le Vietnam pourrait contribuer à remanier la dynamique du Conseil de sécurité de l’ONU, a rapporté l'agence de presse privée Indo-Asian News Service (IANS) basée en Inde.

Selon un article publié le 8 juin, IANS a estimé que la plus haute instance de l'ONU était déjà paralysée de nombreuses questions importantes telles que la Syrie, le Yémen et le Venezuela.

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, a exprimé que l’élection du Vietnam avait montré la reconnaissance des principes d'indépendance et de coopération qui guidaient la politique extérieure du pays.

Selon l'article, s’exprimant devant les médias après l’élection, Dang Dinh Quy a déclaré que le Vietnam travaillerait pour faire face non seulement aux défis traditionnels, mais également aux défis non traditionnels à la sécurité internationale.

En tant qu’une nation issue de décennies de guerre, le Vietnam contribuerait au Conseil de sécurité de l’ONU sur la base de son expérience de la reconstruction, en particulier de la lutte contre les mines, qui constituent un problème mortel dans de nombreuses régions, a-t-il déclaré.
 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle