17/11/2020 15:31
Les médias étrangers ont fait la une des journaux sur la signature du plus grand accord commercial au monde - le Partenariat économique régional global (RCEP) - avec l'ASEAN au centre lors du 37e Sommet du bloc organisé virtuellement la semaine dernier par le Vietnam, président de l’ASEAN 2020.
>>Le 37e Sommet de l’ASEAN a envoyé un message au monde
>>La coopération ASEAN - Russie a bien progressé cette année

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) dirige une conférence de presse sur le 37e Sommet de l'ASEAN, le 15 novembre à Hanoï. 
Photo : VNA/CVN

Ses membres comprennent les dix États membres de l’ASEAN et l’Australie, la Chine, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la  République de Corée, qui représentent ensemble un tiers de la population mondiale et 29% du Produit intérieur brut (PIB) mondial.

Le pacte vise à libéraliser le commerce et les investissements dans la région Asie-Pacifique en abaissant progressivement les tarifs, en réduisant les formalités administratives, ainsi qu'en établissant de nouvelles règles sur les marchés publics, la politique de concurrence et le commerce électronique, a déclaré South China Morning Post.

La page web Asia Times a déclaré que le pacte commercial est conçu pour réduire les coûts et le temps pour les entreprises et les commerçants en leur permettant d'exporter leurs marchandises vers n'importe quel pays signataire sans répondre à des exigences distinctes pour chaque pays.

L’accord devrait entrer en vigueur d'ici 2021. De manière significative, le RCEP représente le tout premier accord de libre-échange entre la Chine, le Japon et la République de Corée, les puissances économiques industrialisées d'Asie, a-t-il déclaré.

Pour une ASEAN unie 

Asia Times a en outre noté que trois pays d'Asie du Nord-Est sont en pourparlers depuis 2012 pour forger un pacte de libre-échange trilatéral avec peu de progrès vers un accord ces dernières années, la rivalité géopolitique s'intensifiant. Le pacte devrait non seulement aider les pays de  l’ASEAN à se remettre de la dévastation économique de la pandémie l’année prochaine, mais il souligne également symboliquement l’importance de la région dans ce que certains analystes estiment encore qu’elle deviendra connue sous le nom de "siècle asiatique".

Les prévisions suggèrent que l'ASEAN pourrait être la quatrième plus grande économie du monde d'ici la fin de cette décennie. La région avait un PIB combiné de 2.570 milliards d'USD l'année dernière. Le 16 novembre, le Khmer Times du Cambodge a déclaré qu'en tant que membre actif et responsable, le Vietnam avait apporté de grandes contributions à l'ASEAN. "Le Vietnam avait choisi le thème" Cohésif et réactif "pour l'ASEAN 2020, exprimant le désir du président pour une ASEAN unie de résister fermement à l'impact de la situation internationale et régionale".

L'agence de presse russe Spoutnik a déclaré que le Vietnam avait rempli avec succès sa tâche en tant que président de l'ASEAN en 2020, avec sa préparation réfléchie et sa sélection d'objectifs et de priorités, laissant de nombreuses marques importantes. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Dà Nang, Quang Nam et Thua Thiên-Huê s'associent pour le touristique Le Service du tourisme de la ville de Dà Nang a collaboré avec les Départements du tourisme, les Associations du tourisme et les entreprises des provinces de Quang Nam et de Thua Thiên-Huê pour lancer mercredi 25 novembre le programme de relance touristique "Trois localités - Une destination avec de nombreuses expériences".