02/02/2019 23:01
Neuf marins du pétrolier vietnamien Aulac Fortune, qui a pris feu en janvier au large de la côte de Hong Kong (Chine), sont rentrés chez eux pour accueillir le Têt du Cochon 2019.
Le consul général du Vietnam à Hong Kong, Trân Thanh Huân (centre), et les marines du pétrolier vietnamien Aulac Fortune à l'aéroport international Chek Lap Kok.
Photo: Hoài Nam/VNA/CVN

Le consul général du Vietnam à Hong Kong, Trân Thanh Huân, s’est rendu à l'aéroport international Chek Lap Kok pour voir partir les marines du pétrolier vietnamien Aulac Fortune qui sont rentrés chez eux pour accueillir le Têt du Cochon 2019..

Auparavant, du 25 au 27 janvier, la Société par actions Aulac - propriétaire du navire Aulac Fortune - avait réalisé les procédures nécessaires pour rapatrier 13 marins et neuf personnes proches des trois morts de l’accident.

Ainsi, tous les 22 marins vietnamiens survivants ont été rapatriés.

Selon le consul général Trân Thanh Huân, les funérailles des trois Vietnamiens décédés auront lieu après la publication des résultats de tests ADN effectués par les organes compétents de Hong Kong.

Le consulat général du Vietnam aidera les proches des victimes dans la demande de visas pour Hong Kong afin qu’ils puissent accomplir les procédures nécessaires.

Le 8 janvier, un incendie s'est déclaré sur Aulac Fortune pendant que ce pétrolier, avec 25 marins vietnamiens et deux marins hongkongais à son bord, se réapprovisionnait sur une barge dans les eaux de Hong Kong, faisant un mort et deux disparus parmi les membres vietnamiens de l'équipage.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.