22/12/2019 13:37
Les premières traces des marchés de Noël remontent au XIVe siècle en Allemagne sous le règne de Frédéric II de Saxe.
>>Avant Noël, les sapins ont eu chaud


En France, c’est  en Alsace qu’ils apparaissent sous le nom de "marché de Saint Nicolas", ce dernier étant le patron des enfants. Bien qu’à l’époque, l’Alsace ne soit pas encore française, le plus ancien est celui de Strasbourg en 1570 nommé: ChristkindMarkt. Il attire plus de 2 millions de visiteurs chaque année.

Généralement organisés par les municipalités, ils sont traditionnellement célébrés pendant l’avent (période couvrant les quatre semaines avant Noël). On y trouve des petits chalets proposant tout ce qui touche à la fête de Noël : décorations, produits régionaux et artisanaux, petits cadeaux, jouets, livres et gadgets, entre autres. De quoi se restaurer sur place (vin chaud, gâteaux, barbe à papa). Spectacles de rue avec musique et chants de Noël en ambiance sonore. Attractions (grande roue, patinoire éphémère…)

Il n’est peu de ville dans l’Hexagone qui ne possède pas son marché de Noël, chacune y apportant ses spécificités régionales artistiques, culinaires et ses traditions folkloriques. Un événement qui attire les regards ébahis des plus jeunes et de ceux qui l’ont été, retrouvant leur âme d’enfant, que l’on ne perd heureusement jamais tout à fait, lorsque revient le temps de la magie de Noël.


Texte et photos : Daniel AMBROGI/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.