26/12/2017 12:13
Les maladies non transmissibles (MNT) sont responsables de 411.600 décès au Vietnam en 2017, soit 76% de la mortalité dans le pays cette année et l’incidence des MNT est passée de 42,6% en 1976 à 71,6% en 2010.
Ces chiffres sont extraits du rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) présenté lors d’un séminaire organisé le 25 décembre à Hanoï par l’Institut national de la nutrition.

Les maladies non transmissibles sont responsables de 411.600 décès au Vietnam en 2017. Photo : Lê Xuân/VNA/CVN

Selon l’Institut national de la nutrition, les facteurs de risque importants des MNT (le tabagisme, la sédentarité, la mauvaise alimentation et l’usage nocif de l’alcool) évoluent rapidement. Une enquête en 2015 montre que 57,2% de la population adulte ne consomment pas assez de fruits et de légumes, 43,8% consomment d’alcool, 28,12% manquent d’exercices physiques et que le taux de fumeurs d’au moins de 15 ans sont de 22,5%.

La Stratégie de lutte contre des MNT pour la période 2015-2025 vise à améliorer l’efficacité des travaux de prévention, de surveillance, de traitement et de gestion des facteurs de risque importants.

Des participants ont étudié les recommandations de l’OMS sur la réduction de la consommation de sel et discuté des mesures pour atténuer le fardeau lié aux maladies non-transmissibles.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).