11/02/2018 12:00
Le Têt sera là dans une semaine seulement. Toutes les familles préparent leur maison pour l’accueillir. La décoration florale est devenue une véritable tradition pour les Vietnamiens dans cette période unique de l’année.

>>L’abricotier, la fleur du Têt dans le Sud
>>Visite de l’ancien village de bonsaï de Triêu Khuc
>>Des dirigeants multiplient les visites à l’approche du Têt du Chien
>>Lang Son : bientôt la fête des pêchers du Têt Mâu Tuât 2018

Un kumquat couvert de fruits jaunes est un symbole de richesse et de prospérité.
Photo : Thúy Hà/CVN

De nombreuses variétés de fleurs et de plantes sont choisies pour décorer les maisons, mais il y en a trois que l’on retrouve chaque année dans tous les foyers lors des vacances du Têt : le kumquat, la fleur de pêcher et celle d’abricotier.

Le kumquat (Fortunella) est utilisé en tant que plante d’ornement depuis très longtemps par les habitants du Nord à l’arrivée du printemps. En effet, de nombreuses familles décorent leurs habitations d’un kumquat, disposé avec soin dans la maison. Il s’agit d’un arbre fruitier aux feuilles vert foncé qui donne de petits fruits ronds oranges, et qui embellit la maison aux premiers jours du Nouvel An.

Les amateurs de kumquat accordent de l’importance à l’allure de la plante au ngu phúc (cinq bonheurs), qui symbolise ses cinq éléments que sont la pousse, le bouton de fleur, la fleur, le jeune fruit et le fruit mûr. Il est nécessaire que la plante possède beaucoup de bourgeons, qui symbolisent la vivacité du printemps, et qui sont censés porter chance au maître de la maison pour la Nouvelle Année. Les feuilles vert foncé symbolisent, quant à elles, la prospérité. Les fruits mûrs représentent les grands-parents et les parents ; les jeunes fruits et les bourgeons, les enfants ; et les pousses vert clair, les petits-enfants. Un kumquat symbolise ainsi toutes les générations d’une famille.

La fleur de pêcher est considérée comme la décoration irremplaçable pendant le Têt traditionnel.
Photo : TC/CVN

Un signe annonciateur du printemps

Les fleurs de pêchers (Prunus persica) surgissent au printemps - pendant les vacances du Têt. Leur couleur rose symbolise l’amour et la joie partagée par tout le monde dans cette période unique de l’année. La plupart des familles du Nord choisissent les fleurs de pêcher pour décorer leur maison pendant le Têt. Cette fleur est utilisée pour chasser les mauvais esprits. Le pêcher entier est solennellement dressé dans le salon ou à l’entrée des maisons.

Il y a quatre types de fleurs de pêcher : la fleur rose foncé du pêcher bích, celle rose pâle du pêcher phai, celle blanche du pêcher bach, et celle du pêcher thât thôn, un tout petit arbre qui donne des fleurs colorées. Le pêcher peut être cultivé dans la région montagneuse ou en plaine. À Hanoï, le village de fleurs de Nhât Tân (en banlieue) est célèbre pour ses fleurs de pêchers soigneusement plantés, tandis que Môc Châu (province septentrionale montagneuse de Son La) est réputée pour ses nombreux pêchers sauvages.

Les pêchers perdent leurs feuilles pendant l’hiver. Pour obtenir une belle branche de fleurs de pêchers, les passionnés en prennent soin des semaines, voire plusieurs mois, avant le Têt. Chaque pêcher est choisi et entretenu pour qu’il puisse fleurir sans encombre pendant le Têt. Par ailleurs, le choix du pot pour le planter a aussi son importance. Une branche considérée comme belle et colorée peut devenir plus éclatante encore dans un pot en céramique ou en bronze.

L’abricotier est la métaphore de la vitalité et de l’intelligence des Vietnamiens.
Photo : Quang Châu/CVN

L’espèce la plus plébiscitée

Adulée pour de nombreuses raisons, la fleur d’abricotier (Ochna integerrima) est l’espèce la plus plébiscitée par les habitants du Sud. Les gens disent que s’il n’y en a pas dans votre maison, cela signifie que vous n’avez pas assez bien préparé le Têt. L’abricotier est la métaphore de la vitalité et de l’intelligence des Vietnamiens. Cet arbre supporte des changements météorologiques brutaux durant toute l’année pour pouvoir donner de belles fleurs pendant la saison du Têt.

Ces jours-ci, si vous faites un tour en ville, vous pourrez voir le jaune ou le blanc des fleurs d’abricotier un peu partout. Bien que l’abricotier soit planté principalement dans le Sud, maintenant vous pouvez facilement vous en procurer un dans à la capitale.  
   
Thúy Hà/CVN


 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.