06/12/2021 17:15
Aujourd’hui, le 6 décembre, les lycéens de terminale de Hanoï ont commencé à retourner à l'école après une longue période d'apprentissage en ligne en raison de la crise sanitaire.

>>Les lycéens de Hanoï retournent à l'école la semaine prochaine
>>Les lycéens de Hanoï pourraient retourner à l'école le mois prochain
 

Les lycéens de terminale de Hanoï retournent à l'école le 6 décembre.
Photo : VNA/CVN


Selon le plan du Service municipal de l’éducation et de la formation, les lycées, les établissements d’éducation professionnelle et des centres de formation non professionnelle dans les localités classées aux niveaux de risque 1 et 2 organisent la moitié des cours en présentiel et la moitié en ligne pour les élèves de terminale.

Lors de la première journée de leur retour à l’école, les élèves de nombreuses écoles ont bien respecté les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie, dont la vérification de la température corporelle, la désinfection des mains, le port du masque, selon des correspondants de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

Visitant le lycée Viêt Duc dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm, lundi 6 décembre, le directeur du Service municipal de l’éducation et de la formation, Trân Thê Cuong, a encouragé les élèves à faire plus d’efforts dans leurs études, à suivre strictement le message "5K" (Khâu trang-Masque, Khu khuân-Désinfection, Khoang cach-Distance, Không tu tâp-Pas de rassemblement et Khai bao y tê-Déclaration de l’état de santé) - ainsi que d’autres mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Dans une semaine, le Service municipal de l’éducation et de la formation évaluera la situation et conseillera au Comité populaire municipal sur un éventuel retour à l’école de collégiens.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La peinture sur soie dans l’histoire des beaux-arts du Vietnam

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.