19/05/2021 23:18
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a demandé, mercredi 19 mai, à toutes les localités d'être en état d'alerte alors que la pandémie de COVID-19 rampait dans la communauté, et de rester prête à mettre en quarantaine toute nouvelle infection.
>>Un site web australien salue les mesures de réponse au COVID-19 du Vietnam
>>Installation de deux hôpitaux de campagne à Bac Ninh et Bac Giang

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam prend la parole lors de l'événement, le 19 mai à Hanoï.
Photo : Nguyên Diêp/VNA/CVN
S'adressant à une réunion des membres permanents du Comité de pilotage national sur la prévention et le contrôle du COVID-19, le vice-Premier ministre et chef dudit comité Vu Duc Dam a déclaré que toutes les ressources étaient mobilisées pour éradiquer la pandémie dans les provinces de Bac Giang et Bac Ninh au Nord.

Selon un rapport du ministère de la Santé  le Vietnam a enregistré 1.647 cas de COVID-19 dans 28 villes et provinces depuis le 27 avril, dont 605 à Bac Giang, 353 à Bac Ninh et 256 à Hanoi. La plupart des nouveaux cas avaient des contacts étroits avec des patients confirmés et avaient déjà été mis en quarantaine ou dans des zones fermées.

Le vice-ministre de la Santé, Trân Van Thuân, a déclaré que les gens devraient suivre strictement le message 5K du ministère de la Santé: "Khâu trang" (masque), "Khu khuân" (désinfection), "Khoang cach" (distance), "Không tu tâp" (pas de rassemblements),  "Khai bao y tê" (déclaration de l'état de santé) et participer aux vaccinations contre le COVID-19.

Vu Duc Dam a souligné l'importance de renouveler et de renforcer la discipline et de resserrer la gestion de l'accueil et de la mise en quarantaine des étrangers et des citoyens vietnamiens entrant dans le pays.

Toutes les installations de quarantaine et tous les hôtels enregistrés pour la quarantaine doivent garantir les conditions requises et former un système pour gérer des prix aux conditions de prévention et de contrôle de la pandémie, a-t-il noté.

De nouvelles directives

Vaccination anti-COVID-19 à Tây Ninh (Sud), le 19 mai.
Photo : Thanh Tân/VNA/CVN

Le vice-Premier ministre a exhorté le ministère de la Santé à publier des directives pour combiner différentes méthodes de test pour les personnes entrant au Vietnam, d'abord par voie aérienne.

La classification après les tests peut définir qui est suffisamment sûr pour être mis en quarantaine pendant sept jours dans des établissements désignés, au lieu de 14 ou 21 jours, a-t-il déclaré. Il a ajjouté que c'était important pour le commerce et les voyages, y compris l'accueil d'experts étrangers et le rapatriement des citoyens vietnamiens bloqués à l’étranger en raison de la pandémie.

Il a demandé au ministère de la Santé de publier de nouvelles directives dans un délai d'une semaine et d'organiser immédiatement les tests et la gestion de la quarantaine médicale à la suite du nouveau processus.

Les membres permanents du Comité de pilotage national sur la prévention et le contrôle du COVID-19 ont également convenu de charger la force de médecine militaire d'entreprendre des tests sur les personnes dans les établissements de quarantaine militaires et le secteur de la santé pour tester les personnes dans les installations de quarantaine civile et les hôtels.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.