30/03/2018 11:24
>>Premier retour du Nobel Malala Yousafzai au Pakistan depuis 2012
>>Malala Yousafzai nommée Messagère de la paix de l'ONU
>>Le Nobel de la paix à la Pakistanaise Malala et à l'Indien Satyarthi

Malala Yousafzai, la jeune lauréate 2014 du prix Nobel de la paix, a retrouvé dans les larmes jeudi 29 mars son Pakistan natal, laissé derrière elle dans des circonstances dramatiques il y a plus de cinq ans et qu'elle aurait souhaité n'avoir jamais dû quitter. "Je suis très heureuse. Je n'arrive toujours pas à croire que je suis ici", a-t-elle déclaré, bouleversée, dans un discours prononcé à la résidence du Premier ministre Shahid Khaqan Abbasi à Islamabad, quelques heures après une arrivée qui a pris le pays de court.  "Ces cinq dernières années, j'ai toujours rêvé de pouvoir revenir dans mon pays", s'est-elle exclamée devant le public. "Si cela avait été possible, je ne (l)'aurais jamais quitté", a-t-elle ajouté, évoquant avec nostalgie la "beauté" de sa vallée natale de Swat, parfois comparée à la Suisse pour ses paysages verdoyants. Elle en avait été évacuée d'urgence vers la Grande-Bretagne en octobre 2012 après avoir reçu une balle dans la tête au cours d'un attentat l'ayant ciblée à son retour de l'école.  "Nous sommes vraiment ravis que notre fille, qui a fait beaucoup pour le nom du Pakistan, soit de retour à la maison", a déclaré de son côté le chef du gouvernement. "Vous recevrez un respect total ici".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.