13/10/2018 12:22
Quang Ninh est considérée comme la localité la plus dynamique du Vietnam en termes de tourisme et de services. De ce constat, cette province du Nord-Est attache de l’importance à l’amélioration de la qualité de l’enseignement des langues étrangères dans les écoles générales.
>>La langue comme clé pour comprendre une culture
 >>Les bonnes actions d’un G.I. à la retraite

Cours d’anglais gratuit réservé à des commerçants du marché de Ha Long 1.

Ces dernières années, les cours d’anglais dans l’école primaire de Câm Dông, ville de Câm Pha, dans la province de Quang Ninh, ont été  de plus en plus animés grâce à cinq salles de classe "intelligentes", mises sur pied et financées dans le cadre d’un projet du Service provincial de l’éducation et de la formation pour la période 2012-2018. Ces classes sont dotées d’équipements de haute technologie au service de l’enseignement de l’anglais.

Dans le lycée de Hon Gai, ville de Ha Long, les langues étrangères sont devenues une discipline attractive pour les élèves. Son directeur, Nguyên Linh, fait savoir que cette école met l’accent sur les langues étrangères depuis plusieurs années.

Pour le français, l’école a coopéré avec ABCDE, Association française à but culturel et de développement éducatif. C’est ainsi que chaque été, via cette organisation, des élèves participent à des échanges scolaires en France pendant deux mois. En outre, l’ambassade de France organise également des cours de perfectionnement à destination des enseignants.

En ce qui concerne l’anglais, depuis l’année scolaire 2014-2015, l’école a souhaité l’intervention d’enseignants étrangers en soutien aux enseignants vietnamiens.

Des investissements importants   

Par ailleurs, le lycée de Hon Gai a coopéré avec plusieurs écoles étrangères comme les Universités de Pékin (Chine), de Gand (Belgique)...

Afin d’aider ses écoles primaires dans l’enseignement des langues étrangères, pour la période 2012-2016, la province de Quang Ninh a investi dans 125 salles de classe. Pour l’année scolaire 2017-2018, dans le cadre d’un projet d’achat d’outils didactiques dans les écoles maternelles et écoles générales, 100 salles de classe "intelligentes" ont été installées dans 52 écoles primaires et 48 collèges. Leurs enseignants d’anglais participent régulièrement à des cours de perfectionnement avec des étrangers, ainsi qu’à d’autres sur l’application des technologies  informatiques dans l’enseignement… Dans les années à venir et pour la seule ville de Ha Long, 37 écoles bénéficieront d’équipements scolaires de ce type.

Afin d’assurer la qualité de l’éducation, Quang Ninh a mis l’accent sur la formation de son contingent d’enseignants à l’étranger ainsi que sur l’organisation de cours de perfectionnement sur la méthodologie et les modalités langagières.  

Un cours au Centre d’anglais Bigben Ha Long.

Au mois de juillet dernier, la province comptait 1.092 enseignants d’anglais dont 1.008 répondant aux normes nationales. Elle encourage également les écoles à créer un environnement favorable à l’enseignement des langues étrangères, à renforcer l’organisation d’activités extra-scolaires, de clubs…

Nguyên Van Tuê, directeur adjoint du Service provincial de l’éducation et de la formation, estime qu’une des conditions sine qua non afin d’assurer la qualité de l’enseignement des langues étrangères est l’élaboration d’un plan sur le recrutement, la formation et le perfectionnement des enseignants, l’investissement dans des outils didactiques ainsi que dans les infrastructures. Il est aussi nécessaire d’organiser des cours de perfectionnement au sein ou hors des frontières du pays pour les enseignants d’anglais.

Le Service provincial de l’éducation et de la formation facilite également la mise en service de centres de langues étrangères, notamment ceux bénéficiant d’une participation internationale, afin d’élever le niveau des citadins en langues étrangères, particulièrement des élèves. Actuellement, la province dispose de 56 centres de langues étrangères privés dont 22 d’anglais bénéficiant d’une participation étrangère. De plus, il existe 20 autres centres rattachés à des universités et autres organisations. Chaque année, ces centres attirent plus de 8.000 élèves.

Créer un environnement d’apprentissage idéal

L’enseignant Lê Thu Trà, chef du Bureau de l’éducation du chef-lieu de Dông Triêu, partage ses expériences dans l’amélioration de la qualité de l’enseignement de l’anglais dans les écoles de la localité. Ces dernières années, Dông Triêu a mené des contrôles sur la capacité des enseignants pour organiser des cours de perfectionnement. La localité a, par ailleurs, créé des clubs d’anglais, organisé des concours d’expression orale en anglais ainsi que des échanges, également en anglais, entre enseignants et élèves. Elle a demandé à ses écoles d’élargir et de diversifier les formes de coopération dans l’enseignement de l’anglais, et a profité au maximum des aides internationales dans la formation des enseignants.

Pour l’année scolaire 2017-2018, 29 écoles primaires et collèges ont réalisé le projet "Renforcement de la communication orale assistée par une participation étrangère". Pour cette année scolaire, Dông Triêu continue d’exhorter les écoles à accentuer la sensibilisation des élèves et de leurs parents sur la nécessité d’apprendre l’anglais, d’organiser des clubs ainsi que des activités extras-colaires afin de créer un environnement propice à la pratique de l’anglais. 

Texte et photos: Huong Linh - QN/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Khanh Hòa se prépare pour l'Année du tourisme national 2019 La province de Khanh Hoà (Centre) a été choisie pour lancer en décembre prochain l'Année du tourisme national 2019. L'événement comprendra une kyrielle d'activités organisées dans la ville de Nha Trang et dans 15 autres provinces et villes du pays.