20/06/2020 00:00
L’addiction des jeunes aux jeux en ligne, surtout les jeux de rôle, devient de plus en plus grave et entraîne des conséquences imprévisibles pour la société.
>>Les réseaux sociaux, ennemis des femmes ?


Avec un téléphone portable, on peut facilement avoir accès à toutes sortes de jeux en ligne. Photo : TN/CVN

"La dépendance aux jeux en ligne, dont les jeux de rôle, crée un esprit agressif. En cas d’échec, des pensées haineuses peuvent se développer. Si vous devenez accros au jeu en ligne, les relations, en particulier les relations familiales, disparaîtront progressivement, y compris vos contacts  avec vos parents ou  amis. C'est extrêmement dangereux", a déclaré  le major Lê Hoàng Viêt Lâm, enseignant à l'Academie de sécurité lors du débat récent "Dépendance aux jeus en ligne – Des conséquences incommensurables" organisé le 16 juin par le journal Tiên Phong au lycée Thành Nhân. 

L’addiction des jeunes aux jeux en ligne, surtout les jeux de rôle, devient de plus en plus grave et entraîne des conséquences imprévisibles pour la société. De nombreux cas d'épuisement, d'abandon scolaire et d'emploi, voire de conflits sont causés par cette dépendance. Récemment, un meurtre tragique lié à l’addiction aux jeux en ligne a eu lieu à Nghê An. Il s’agit d’un enfant de 5 ans qui a été enlevé et tué par un adolescent accro aux jeux en ligne.

Cette histoire a été une bonne entrée en matière pour le débat sur le thème : "Addiction aux jeux en ligne - Conséquences inattendues", concentré sur diverses questions : situation actuelle de l'utilisation des jeux en ligne chez les jeunes, effets négatifs causés par ce type d’addiction, gestion des jeux en ligne, réglementations et sanctions,  pratiques et lacunes actuelles dans la gestion des jeux en ligne, solutions pour aider les jeunes à se protéger...

Le Major Lê Hoàng Viêt Lâm, professeur à l'Academie de sécurité, a déclaré : "Les jeux en ligne sont encore plus dangereux que les drogues. L’usage de drogues entraîne immédiatement des conséquences, mais le jeu c'est autre chose. La dépendance empêche souvent tout retour en arrière. La dépendance crée un état d'esprit agressif. Elle affecte progressivement les relations familiales".

Les centres de jeux en ligne attirent de nombreux jeunes, qui y restent parfois des heures entières. Photo : TN/CVN

Selon M. Lâm, les jeux en ligne, s'ils ne sont pas contrôlés, deviennent des poisons. Trop de jeux rendent les joueurs obsédés. Ils n’ont pas le temps de réfléchir et de s’épanouir dans des activités  positives. De nombreux participants au débat ont admis que le jeu en ligne affecte aussi bien la santé physique que mentale. La dépendance au jeu, c'est qu'au lieu que ce soit les humains qui contrôlent les machines, ce sont  les machines qui contrôlent les gens.

D'un point de vue sociologique, un expert en psychologie a indiqué que la dépendance au jeu peut pousser une personne à avoir des actes immoraux tels que violence verbale ou physique.

L’addiction aux jeux en ligne a de  nombreuses causes, dont la famille qui porte parfois une lourde responsabilité. Par exemple, de nombreuses familles laissent leurs enfants jouer des heures entières. Ou lorsque les parents veulent se détendre, ils leur offrent leur téléphone... Cela semble être une banalité de nos jours. 

Des mesures contre l’addiction aux jeux

Lê Ba Long, secrétaire adjoint de l'Université de l'industrie de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré : "En plus de sensibiliser aux effets néfastes de l’addiction aux jeux en ligne, nous organisons également de nombreux événements et activités  pour attirer l'attention des étudiants".

Le Dr Lê Hoàng Viêt Lâm a recommandé aux parents d’enseigner aux enfants un usage raisonné  du téléphone et des jeux en ligne. En outre, il faut identifier au plus tôt les premiers signes de dépendance. Enfin, il est important aussi que les parents ne jouent pas aux jeux devant leurs enfants.

Quang Châu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.