03/05/2020 11:10
De plus en plus de jeunes préfèrent passer leur temps libre dans une salle de fitness. Les raisons sont nombreuses, surtout un style de vie en évolution, l’importance donnée à l’apparence physique ainsi que l’aspect relaxant de cette activité.
>>Lancement du concours «Fitness model du Vietnam 2017»
>>Une classe de fitness gratuite sur la plage de Dà Nang

Les jeunes sont nombreux à vouloir se sculpter un corps d’Apollon.
Photo : TT/CVN

Plus performant, plus beau, plus musclé. Tels sont quelques-uns des avantages de la pratique du fitness qui touchent Truong Viêt Phong, rédacteur et présentateur à la télévision. Par ailleurs, en allant à la gym, il se sent mieux. Il constate que cela le motive à maintenir un style de vie sain en dehors de la salle de fitness.

"L’apparence physique est un des éléments essentiels pour se faire une place au soleil dans le milieu de la télévision. Pendant longtemps, je l’ai négligé avec une alimentation déséquilibrée ainsi que des sorties tardives et un manque de sommeil répété", se souvient-il.

Mode de vie sain

"Mes proches m’ont taquiné : +Ton visage remplit presque tout l’écran de la télé !+. Ce commentaire m’a incité à changer de look pour retrouver l’image des jours passés. Car ni mon expérience ni mes compétences professionnelles ne pouvaient compenser le désavantage de mon apparence qui déclinait de jour en jour", raconte-t-il.

Phong se met ainsi au fitness en août 2019. Tous les jours, après le travail, il s’entraîne pendant une heure, de 19h00 à 20h00. Après cinq mois, il réussit à perdre 7 kg, passant de 73 kg à 66 kg. Mieux encore, il arrive à se tailler un beau physique et une forme impressionnante grâce à des exercices adaptés. 

"Les gens disent souvent qu’il est naturel que le corps humain prenne plus de poids une fois passé la trentaine. Pourquoi doit-on accepter ce +préjugé+ ?, confie-t-il. Il suffit simplement de changer notre mode de vie".

Aujourd’hui, se sentant mieux que jamais, Phong prend soin de son régime alimentaire. "Manger trop tard le soir annule simplement les efforts fournis, explique-t-il. Nous faisons nos propres choix dans la vie et je crois que mettre l’accent sur la santé est la chose la plus importante que nous puissions faire".

Truong Viêt Phong s’entraîne avec l’aide d’un coach personnalisé.
Photo : TT/CVN

Âgé de 24 ans, Nguyên Duc Dang Khoa est également adepte du fitness depuis plusieurs années. Une activité qui lui a permis de perdre 16 kg en seulement quatre mois d’entraînement.

Avant de se lancer dans cette pratique, Khoa a passé plus de trois ans dans la salle de gym.

Il pesait alors 78 kg. "Je mesure 1,72 m, donc j’étais d’abord très content de prendre du poids. Mais j’ai finalement compris que je prenais du +mauvais+ poids. Le taux de graisse présent dans ma masse corporelle était trop élevé", dit-il.

"Auparavant, j’avais beau m’entraîner tous les jours sans faire attention à mon régime alimentaire. Je ne suivais pas vraiment un mode de vie sain", explique-t-il.

Juste après la sortie de l’école, en septembre 2019, Khoa s’est lancé dans un programme d’entraînement rigoureux avec l’aide d’un coach personnel. Après plus de quatre mois, il atteint le poids désiré, de 62 kg.

"Mon entraîneur m’a aidé à comprendre ce que signifie réellement être en bonne santé", sourit-il.

Pour Khoa, ce mode de vie sain signifie : se réveiller chaque jour à 04h00, être présent au gymnase à 05h00, passer deux heures aux exercices, suivies de 30 minutes de cardio afin d’améliorer sa fréquence cardiaque et de brûler les excès de graisse. À 07h30, il est prêt à aller travailler.

"Ça fait vraiment du bien parce que je peux accomplir quelque chose de grand dès le début d’une nouvelle journée", partage-t-il. Et de continuer : "Avec un bon départ, je suis toujours prêt pour une journée positive. Le fitness me permet d’entretenir la forme, d’être en bonne santé et d’avoir un mode de vie sain".

Les jours où il n’a pas besoin de se rendre au bureau, Khoa passe son temps à lire, à cuisiner ou à se détendre avec ses proches. Et, à en croire son récit, aller à la salle de gym a bel et bien enrichi tous les aspects de sa vie.

"Je prends toujours conscience de maximiser la durée de l’entraînement. Cette habitude s’est également manifestée dans d’autres aspects de ma vie", souligne-t-il.

Khoa est persuadé qu’un régime alimentaire approprié est la clé. "Depuis que j’ai davantage conscience de ce que je mange, mon alimentation est mieux planifiée. Je ne mange pas tout et n’importe quoi comme auparavant. C’est vraiment comme ça que beaucoup de gens finissent par gaspiller leur argent et nuire à leur santé", remarque-t-il.

À ses yeux, s’entraîner n’est pas non plus qu’une simple question d’apparence. "Je ne fais pas de gym pour me sculpter un corps d’Apollon. Je veux simplement avoir un mode de vie sain. La +beauté+ physique n’est qu’un sous-produit", affirme-t-il, avec un large sourire.

Vaincre l’asthme

Pour l’acteur David Pham aussi, la pratique du fitness lui permet de se maintenir en forme tout en étant en bonne santé.

"Quand j’étais enfant, je souffrais d’asthme et j’étais toujours exempté des exercices sportifs à l’école, raconte-t-il. Quand j’avais 13 ans, j’ai décidé d’essayer de faire du fitness. Cela m’a en effet énormément aidé avec ma condition. En plus, mes camarades ont été surpris par mes abdos".

Actuellement, le fitness est devenu indispensable dans le quotidien de cet acteur qui a un corps de rêve que tout le monde peut apprécier à l’écran.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Partons sur les sentiers du Vietnam avec Capannam ! Les merveilles du Vietnam s’appréhendent en douceur avec l’aide de tous nos passeurs. Ils font le lien, ils ouvrent des portes et des coffres remplis de trésor.