21/09/2021 17:09
Les institutions et investisseurs étrangers estiment que l’économie vietnamienne se redressera rapidement par rapport à d’autres pays de la région en 2021 et que les flux d’IDE dans le pays resteront stables, tant que la campagne de vaccination contre le COVID-19 se poursuivra.

>>L'attraction prometteuse des IDE au Vietnam
>>L’économie vietnamienne se redressera après la levée des restrictions sanitaires

L’économie vietnamienne a progressé de 5,64%, nettement plus que les 2,2% du premier semestre 2020.
Photo : VNA/CVN


Fin août dernier, Fitch Ratings a estimé que l’évolution de COVID-19 en juillet-août a affaibli le rythme de reprise forte du Vietnam, mais il pourra encore retrouver une perspective positive. En avril, cette agence avait confirmé la notation de crédit de "BB" et avait ajusté ses perspectives de crédit de "positives" à "stables", sur la base de la résilience du Vietnam au choc pandémique.

Faire toujours confiance au Vietnam

Selon Fitch, même si l’épidémie de COVID-19 a éclaté dans certaines localités depuis fin avril, au premier semestre, l’économie vietnamienne a progressé de 5,64%, nettement plus que les 2,2% du premier semestre 2020. La croissance du PIB au cours de la période 2020-2021 resterait la plus élevée du groupe des pays classés par cette agence en Asie du Sud-Est.

"Le ralentissement de la production affecte tout, de l’alimentation et de l’électronique aux chaussures et aux meubles", a déclaré Adam Sitkoff, directeur exécutif de la Chambre de commerce américaine au Vietnam (AmCham).

"Les mesures de prévention de l’épidémie affectent non seulement les perspectives de croissance du Vietnam, mais affectent également les consommateurs américains, à la fin de cette année et en 2022. Mais, il faut être patient pendant cette période. Le nombre de vaccins distribués augmente et l’offre devrait être plus importante ces prochains mois", a déclaré le représentant de l’AmCham.

 

La Banque mondiale estime que la campagne de vaccination est en bonne voie au Vietnam.
Photo : baodautu/CVN


Dans le rapport sur l’indice de l’environnement des affaires au Vietnam effectué récemment par EuroCham, 60% des entreprises européennes au Vietnam ont estimé que leurs activités ont été gravement touchées par la 4e vague d’épidémie de COVID-19. Cependant, elles n’ont pas exprimé un désir de retrait ou de transfert de capitaux d’investissement.

M.Thue Quist Thomasen, directeur général du groupe international de recherche et d’analyse de données YouGov au Vietnam, a évalué : "Malgré le choc à court terme de cette quatrième vague, les données montrent que les perspectives à long terme restent positives. Les chefs d’entreprise européens envisagent toujours d’augmenter le nombre d’employés et de maintenir leurs plans d’investissement - même dans le contexte évolué de l’épidémie actuelle - cela montre que leur confiance dans l’environnement de commerce et d’investissement est toujours maintenue".

Poursuivre et accélérer la campagne de vaccination

Dans son rapport publié le 15 septembre, la Banque mondiale a estimé que la campagne de vaccination est en bonne voie dans le pays et que les investisseurs font toujours confiance au Vietnam.

Il y a peu de temps, en partageant avec la presse vietnamienne, un représentant de l’Association des entreprises européennes au Vietnam (Eurocham) a déclaré qu’Eurocham était très impressionnée par la rapidité de la vaccination au Vietnam, mais pour atteindre l’objectif d’immunité collective, ce processus doit encore être accéléré à l’échelle nationale.

"Malgré les impacts néfastes du COVID-19, à long terme, le Vietnam sera toujours un marché prometteur si la campagne de vaccination se poursuit à l’échelle nationale et si le gouvernement crée des opportunités pour que les étrangers vaccinés puissent venir dans le pays", selon Thue Quist Thomasen.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.